Economie

Parc photovoltaïque : dernière ligne droite Energies 404 - Jeremy Noé

Mis à jour le

Voir le dossier
Terre d’énergies positives

LE PARC PHOTOVOLTAÏQUE DES SAUVAIRES deviendra bientôt une réalité, deux phases sur quatre de cet impressionnant ouvrage, soit 18000 panneaux, ont été raccordées au réseau et commencent à produire de l’électricité. D’ici quelques semaines, ce seront 38000 panneaux qui seront exploités par MCE Énergies (filiale d’E.On), sur plus de 17 hectares, l’équivalent de 24,4 stades Vélodrome. Soit le deuxième parc photovoltaïque du département qui sera inauguré le 25 janvier 2014.

Bénéfices pour la commune ? Une rente annuelle de 200 560 euros. Et surtout la satisfaction de produire propre l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 4 630 habitants (20% des Gardannais), ou encore d’économiser le rejet de 750 tonnes de CO2 par an, pour un environnement un peu plus vert.

A l’heure ou le GIEC (Groupe d’experts internationaux sur l’évolution du climat, composé de 200 spécialistes) rend des conclusions alarmantes sur le réchauffement climatique, cet investissement entend déboucher sur une ville à énergie positive, c’est à dire qui produit autant d’énergie qu’elle n’en consomme, sans émission de CO2.

En lisière, d’autres initiatives, plus modestes mais non moins efficaces, viennent s’inscrire dans ce plan. C’est ainsi qu’en décembre prochain, une mini-centrale photovoltaïque ornera le toit de l’école Beausoleil : 100m2 de panneaux français, qui produiront 22000kW et alimenteront directement l’école, à hauteur de 50% de ses besoins. Un investissement rentabilisé et donc porteur de bénéfices dès neuf années d’exploitation Il s’accompagnera aussi d’une vocation pédagogique, avec des interventions dans les classes de CM1 et CM2. Si cet essai s’avère concluant, il sera étendu à d’autres écoles.

En attendant, nous pouvons tous tenter de limiter la casse écologique en réduisant nos besoins énergétiques de tous les jours par des moyens simples, comme prendre les transports en commun chaque fois que c’est possible, éteindre les appareils électriques quand ils ne servent pas. Et, cet hiver, s’en tenir à une température de chauffage de 19° dans la maison (21° dans la salle de bains, et 16° dans la chambre. Si si, c’est la température idéale pour dormir). Les plus motivés pourront même user et abuser du pull-over !

Voir aussi Chronologie : l’électricité à Gardanne