Réseaux

Un plan de rénovation dans les tuyaux Energies 406 - Stéphane Conty

Mis à jour le

D’importants chantiers se sont déroulés dernièrement à Gardanne, notamment avenue des Anciens combattants et avenue de Nice. Initiés pas la Régie municipale de l’eau, ils s’inscrivent dans un plan pluriannuel de cinq ans de rénovation et modernisation des réseaux d’eau potable et d’eaux usées.

DANS UN SOUCI D’ÉCONOMIE ET D’EFFICACITÉ, les travaux de voirie sont coordonnés avec la reprise des réseaux humides quand ils sont nécessaires. C’est ainsi que dernièrement aux avenues de Nice et de la Libération, le réseau d’eau potable a été renouvelé avec des canalisations neuves et une quarantaine de nouveaux branchements. La régie de l’eau en a également profité pour réviser une partie du réseau d’assainissement.

Juste à côté, rue Parmentier, un chantier identique a démarré, qui devrait se poursuivre jusqu’à la mi-février 2014 (lire page 4/5). Là encore, outre la reprise des réseaux d’eau potable et d’assainissement, une quarantaine de branchements vont être réalisés. Avenue des Aires un chantier identique est en cours, avec une première tranche qui devrait s’achever vers la mi-décembre, la suivante qui doit aller jusqu’à la hauteur de l’école étant prévue pour 2014.

TOUJOURS POUR 2014, est programmé le remplacement d’un tronçon de la canalisation principale d’eau potable à la route Blanche, ainsi qu’une reprise partielle du réseau d’eaux usées. Comme l’explique Sylvain Foucheyrand, directeur de la Régie municipale de l’eau, « En amont des travaux sur le réseau d’eaux usées, nous réalisons des inspections caméra pour détecter les problèmes éventuels. Les travaux sont programmés en fonction de ces inspections, avec une reprise ou un remplacement suivant les besoins. »

AUTRE CHANTIER DE TAILLE, celui qui s’est déroulé avenue des Anciens combattants, avec la pose de 300 mètres d’une canalisation de gros diamètre. La première tranche d’un important chantier de rénovation du réseau entre le rond point du lycée et le carrefour de la route Blanche.

« Tous les ans nous allons essayer de réaliser un nouveau tronçon en fonction des urgences de voirie, souligne Sylvain Foucheyrand qui précise en outre que, chaque fois que nous reprenons les branchements d’eau potable nous proposons aux usagers d’individualiser leur contrat avec un compteur spécifique. Nous en profitons aussi pour systématiquement sortir les compteurs qui se trouvent dans le domaine privé pour les placer dans le domaine public. »

Une opération qui induit toutefois un coût pour le client, et qui est donc une option proposée et non une obligation.

Nos eaux usées bien retraitées

Le 25 octobre dernier, le Maire Roger Meï et Bernard Bastide, Adjoint au maire délégué à l’Environnement et à la gestion des déchets étaient à la station de traitement des eaux usées à l’occasion du renouvellement de sa triple certification QSE (qualité, sécurité et environnement) qui souligne la qualité des installations et du traitement de l’eau.

A cette occasion Roger Meï a rappelé que « Gardanne est une ville qui a une importante démarche en matière d’environnement. Cette certification est un élément de plus dans cette direction. » La station est gérée par la SAUR, entreprise qui exploite et entretient les installations de traitement des eaux usées pour le compte de la ville de Gardanne depuis 1985.

Le dernier marché passé entre la Ville et l’entreprise met l’accent sur le développement durable et les économies d’énergies. Dans cet objectif la commune a dernièrement investi 7000 euros dans de nouveaux surpresseurs qui vont générer 6000 euros d’économies annuelles, soit environ 12% du coût annuel de fonctionnement de la station.