Site cézannien

Mis à jour le

JPEG - 137.9 ko

Gardanne a été associée à l’année Cézanne en 2006. De nombreuses manifestations ont eu lieu avec la Médiathèque, les écoles primaires, les collèges et les lycées.
Un parcours Cézanne est proposé par l’Office de Tourisme. Un sentier est aménagé sur la colline des Frères (accessible par le boulevard Paul-Cézanne), avec des reproductions de certains de ces tableaux, face à la vieille ville.

Lire les informations sur l’année Cézanne à Gardanne

Dans toute son oeuvre Gardanne est l’unique village qu’ait peint Paul Cézanne : tableaux de la fondation Barnes du Brooklyn Museum et du Metropolitan Museum de New York. Le visiteur désireux de parfaire son pélerinage cézannien en Provence peut retrouver facilement ce site si caractéristique inclus dans le circuit du pays d’Aix.

L’artiste y a séjourné en 1885-1886, au 27 cours Forbin, avec sa compagne Hortense Fiquet et son fils Paul qui a fréquenté l’école communale. Pendant cette période il s’est attaché à peindre le vieux bourg tassé sur le versant de la colline du Cativel. Ce motif bien structuré avec l’étagement des façades et des toits, suivant une composition pyramidale va lui permettre de fixer les différentes facettes du village.

Joachim Gasquet, un ami, écrit : « il peint sous toutes ses faces ce village de Gardanne enraciné dans son coteau, le clocher rugueux, le troupeau roussi des maisons, les toits brûlés, une masse de grands feuillages mettant toujours une fraîcheur, un puits de lumière verte quelque part dans la chaleur ».

En suivant le boulevard Paul Cézanne on peut visiter sur la colline des frères le musée de plein air où l’on se rend bien compte avec les reproductions des œuvres du musée de Brooklyn, du Métropolitan Museum et de la fondation Barnes comment le peintre a cherché à rendre la forme pyramidale du village et sa structure complexe.
« La période de Gardanne constitue une période charnière. La structure composite de la ville a servi de prototype à la conception structurale de la peinture que Cézanne était en train de développer » dit John Rewald.

Ce n’est plus une approche impressionniste mais un intérêt très marqué pour une construction géométrique dont il rend l’imbrication des surfaces et volumes par des modulations de couleurs si bien que certaines critiques pensent que le cubisme est né à Gardanne.

Lire l’article Cézanne à Gardanne par Denis Coutagne.

JPEG - 111.3 ko

Au delà du paysage urbain, parcourant la campagne environnante Cézanne s’est intéressé aux deux montagnes qui forment l’horizon à l’Est et au Sud . « Le Pilon du Roi » de la collection Reinhart (Winterthur) est une œuvre qu’il aurait pu peindre à partir de la cuvette de Gardanne. Et Sainte Victoire dont il dit à Zola : « quel beau motif », il en donne des compositions originales avec tout le développement du massif et son modelé tourmenté à partir du hameau de Payannet, du quartier du Ribas et plus loin de la Barque et de Beaurecueil, avant d’être fasciné, en s’installant au Jas de Bouffan, par le motif visible de la colline des Lauves.

OT
Agrandir le plan
Accueil et orientation du public, documentation, organisation de manifestations culturelles
  • Adresse : 31, bd Carnot
  • Code postal : 13120
  • Ville : Gardanne
  • Téléphone : 04 42 51 02 73
  • Courriel : contact@tourisme-gardanne.fr
  • Site web : http://www.tourisme-gardanne.fr
  • Horaires d'ouverture :
    Du lundi au samedi de 9h30 à 13h et de 14h à 18h. En juillet et août, ouvert le dimanche matin de 9h à 13h.