Géoportail : la machine à remonter le temps

Mis à jour le

C’est une des fonctionnalités les plus intéressantes du site Géoportail.fr de l’Institut géographique national (IGN) : la fonction Remonter le temps. Aux vues aériennes contemporaines semblables à celles de Google Maps s’ajoutent des images prises depuis 1947. Des photographies noir et blanc d’une qualité tout à fait remarquable (souvent bien meilleure à celles des années 1990 !) dans lesquelles il est possible de zoomer pour observer l’évolution d’un quartier, chaque maison étant facilement reconnaissable.

 

Mais ce n’est pas tout. Si ces images sont consultables en ligne, presque toutes sont aussi téléchargeables gratuitement au format jp2 haute résolution (11 000 pixels de large par 8000 de haut environ) pesant entre 18 et 26 Mo. Vous pouvez aussi commander des tirages papier de différentes tailles (payants).

Pour Gardanne, des dizaines de prises de vue sont disponibles depuis 1947. Pour vous donner une idée de ce que vous pouvez trouver, nous avons choisi d’observer l’évolution d’un quartier de la ville, celui situé entre la colline des Frères et l’avenue des Aires correspondant au Pesquier, à Font du Roy et à Veline.

En couleur, apparaissent en points de repères le cours (en jaune), l’axe rue Borély-avenue des Aires (en orange), l’avenue de Toulon et la route Blanche (en rouge) et la route de Mimet (en bleu). Nous avons retenu cinq années : 1947, 1965, 1972, 1978 et 2008.

En 1947, les quartiers sud de la ville sont quasiment dépourvus d’habitations. En bas à droite, la colline des Frères, beaucoup moins boisée qu’aujourd’hui. Tout en haut, on aperçoit le stade et la coulée verte du ruisseau Saint-Pierre, de Château-Pitty à la Maison du Peuple.

Quinze ans plus tard en 1965, le centre-ville s’étend avec les immeubles Beausoleil et Veline. Des maisons apparaissent entre la route de Mimet et le chemin Font de Garach en parallèle.

En 1972, le changement est flagrant. La piscine est là, les immeubles du Stendhal et de Cézanne aussi, la route de Mimet est déormais bordée de maisons, tout comme l’avenue des Aires.

En 1978, pour desservir ces nouveaux quartiers résidentiels et contourner le centre-ville, un nouvel axe est ouvert : l’avenue des Anciens combattants et l’avenue du groupe Manouchian, entre l’embranchement Route blanche-route de Mimet et l’avenue Pierre-Brossolette (en haut). Le boulevard Pont de Péton dessert le quartier des Lavandines en bas à droite.

En 2008, la vue la plus récente disponible sur Géoportail (que nous avons passée en noir et blanc) montre la densification de ce triangle. Le site Charpak de l’Ecole des Mines est tout en bas à droite, au bout de la ligne droite de la route de Mimet.

Faites votre propre recherche sur Géoportail

Vous pouvez bien entendu chercher votre propre quartier parmi les vues aériennes disponibles. C’est facile. Voici comment faire. Rendez-vous tout d’abord sur le site Géoportail.fr. Chosissez ce que vous voulez faire : comparer des vues aériennes contemporaines et anciennes ou choisir une vue aérienne ancienne depuis une carte.

Si vous avez cliqué sur "télécharger" (choix plus large que "comparer"), saisissez "Gardanne" dans le champ recherche en haut à gauche de la carte. Vous voyez alors un fond de carte (actuel) de Gardanne.

Dans la frise chronologique en haut à droite, choisissez une année. Sur le fond de carte, apparaissent des points orange correspondant chacun à une vue. Cliquez sur celui le plus proche de ce que vous voulez voir.

Vous avez ensuite le choix entre prévisualiser la photo en ligne, la télécharger sur votre ordinateur ou en acheter un tirage papier (mieux vaux quand même voir l’image avant !).