Sécurité

Questions de sécurité publique Energies 429 - Carole Nerini

Publié le

Dans le cadre du CLSPD (Contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance), la municipalité travaille actuellement sur deux grands projets : celui du développement de la vidéoprotection à Biver accompagné de la mise en place d’une démarche de participation citoyenne dans certains quartiers de la ville.

DANS UN SOUCI DE MENER UNE POLITIQUE GLOBALE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ, LA MUNICIPALITÉ A SOUHAITÉ INITIER SES ACTIONS À BIVER. A plusieurs reprises, les habitants ont été conviés à des rencontres qui ont permis d’évoquer les problèmes et de mettre en place différentes actions pour y remédier.

Adjoint au maire délégué à Biver, Guy Porcedo rappelle l’importance d’une politique globale. « Nous devons réfléchir et agir de façon cohérente, grâce à un ensemble d’actions menées en parallèle pour améliorer la sécurité des habitants. Ce travail que nous initions à Biver porte à la fois sur la protection des biens et des personnes mais également sur les questions d’environnement, de voirie, de sécurité routière. »

Concernant ce dernier point, rappelons qu’un important projet de restructuration du groupe scolaire de Biver est à l’étude et que ce dernier prendra en compte la problématique de la sécurité aux abords des écoles. Dernièrement, le parking face aux écoles a fait l’objet d’un retraçage au sol et de petits aménagements pour assurer au maximum la sécurité des habitants.

D’ICI QUELQUES SEMAINES, LE DISPOSITIF DE CAMÉRAS DE SURVEILLANCE qui fonctionnent 24H /24 et 7j/7 sera étendu à Biver,sur le parking principal, le nouveau petit parking en direction de Mimet, l’intérieur et l’extérieur du stade Albert-Curet. En effet, depuis 2010, la municipalité a progressivement équipé les parkings (Mistral, la gare, le cimetière, Cézanne et Savine) de ce système, permettant ainsi aux Gardannais de réutiliser sans crainte ces espaces.

« Depuis son installation » , explique Christian Huc, responsable de la Police municipale,« la Gendarmerie a procédé à une centaine de réquisitions d’images. Nous leur fournissons alors les séquences demandées afin qu’ils les exploitent. Dans ce cadre, un bon nombre d’affaires ont été élucidées, les délits sont à la baisse, les habitants sont rassurés, ce qui prouve l’efficacité du système même si certains problèmes se sont déplacés à des endroits où il n’y a pas de caméras... »

ET L’UNE DES RÉPONSES QUI PEUT ÊTRE APPORTÉE À CE PHÉNOMÈNE consiste à mettre en place à l’intérieur des quartiers un dispositif baptisé Participation citoyenne (lire p. 14).« C’est à Collevieille, après avoir rencontré les riverains, que ce projet a été initié », rappelle René Parlani, Conseiller municipal délégué à la Sécurité,à la Tranquillité publique et au CLSPD.

« Je tiens à souligner que ce dispositif, qui fonctionne en collaboration avec la Gendarmerie et la police municipale est encadré par l’État et qu’une convention est signée entre les habitants volontaires et le Procureur de la République.Il permet d’avoir un ou plusieurs référents dans un même quartier, qui seront en mesure de faire le lien avec les services de sécurité mais également avec d’autres services en fonction des besoins. Ce dispositif solidaire recréera des liens entre les habitants, c’est important ».

Sur ce point, Fontvenelle, le quartier Roman, l’avenue Pierre-Brossolette et le chemin des Clapiers sont les suivants sur la liste, d’autres seront concernés jusqu’à une couverture globale de la commune.

Paroles d’usagers

Patrick Hargitai, Gardannais, rencontré sur le parking Savine _ « En décembre 2009, on m’a volé ma voiture sur ce parking. J’en garde un très mauvais souvenir. Vous m’apprenez que ces caméras installées fonctionnent 24h/24, je l’ignorais. Je viens souvent me garer en journée, parce qu’il y a du monde, la nuit je préfère les petites rues adjacentes, je suis encore marqué par cette histoire… »

Brigitte Sanchez, Gardannaise, rencontrée sur le parking Mistral
« Il y a cinq ans, je me suis fait casser une vitre sur ce parking. C’est vraiment très embêtant. Aujourd’hui, les caméras me rassurent et je continue de l’utiliser, c’est tellement pratique ! »

Annick Mattei, Gardannaise, rencontrée sur le nouveau parking de Biver « J’étais contre tout système de vidéosuveillance. J’avais l’impression d’être observée partout. Jusqu’à ce que cela m’arrive.... C’est égoïste. Voiture volée, dans l’Aveyron. Depuis, je vois les choses autrement et je suis ravie d’apprendre que Biver fait partie de ce projet. »(développement des sites vidéoprotégés)

Jean-Marc Claret, non Gardannais, rencontré sur le parking Mistral
« Je viens régulièrement à Gardanne et me gare la plupart du temps sur ce parking. Il est proche du centre-ville, les caméras se voient, des panneaux les annoncent. Moi ça me rassure de savoir que ce système est en place et fonctionne, à partir du moment où il a été installé dans l’esprit de protéger les biens et les personnes, ça me va ! »

Vanessa Martinazzo, Gardannaise, rencontrée sur le parking des écoles de Biver
« C’est vraiment dommage d’en arriver là mais il n’y a malheureusement pas beaucoup d’autres solutions. J’utilise ce parking tous les jours et je suis rassurée de savoir qu’il sera équipé de caméras de surveillance. »


René Parlani* :« Une meilleure collaboration avec la Gendarmerie »

Quels sont les projets d’évolution à la police municipale, à court terme ?

Les objectifs de la police municipale vont être renforcés. Certaines actions ont récemment été mises en place, d’autres projets verront le jour d’ici quelques semaines. Les patrouilles ont par exemple été étendues et concernent de plus amples secteurs, les policiers municipaux étant secondés par les Agents de sécurité de la voie publique (ASVP). Les agents sont également équipés depuis peu de radios en liaison directe avec leurs collègues de la Gendarmerie pour une meilleure collaboration. Nous souhaitons également privilégier les contacts avec les commerçants en restant à l’écoute. Très rapidement, la police municipale sera équipée de matériel permettant les contraventions électroniques, les papillons verts n’existeront plus et le travail n’en sera que facilité. Je tiens à rappeler que les parkings sont nombreux, gratuits, surveillés, proches du centre-ville, profitez-en !

* Conseiller municipal délégué à la sécurité, à la tranquillité publique et au CLSPD (Contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance)

 

Dans l'actu