dimanche 19 octobre 2014
 
voir le programme
en savoir plus
 
 
Environnement - randonnées

Promenons-nous dans les bois...

Bruno Colombari
Mis à jour le vendredi 26 septembre 2003

Du mur de Gueydan à la petite Pourcelle, ce sont 48 kilomètres balisés qui vous attendent dans les collines gardannaises. L’occasion de partir à la recherche de paysages, de couleurs et de senteurs inattendues.

C’est le printemps, les jours rallongent et la végétation est en fleur. Pourquoi ne pas en profiter, avant les premières grosses chaleurs de l’été, pour découvrir les sentiers de randonnée autour de Gardanne ? Gratuite, démocratique, conviviale et bénéfique pour la santé, la marche dans la nature n’offre que des avantages. L’Office de Tourisme vous propose six idées de balade, de la plus simple (4 km pour découvrir la vieille ville et le circuit Cézanne) à la plus longue (15,5 km dans la partie boisée qui jouxte Gréasque et Mimet au Sud-Est de la commune). " Toutes sont accessibles, souligne Marcel Bildé, de la commission des sentiers pédestres à l’Office de Tourisme. Les dénivelés sont peu importants (moins de 200 mètres). "

Le plus récent, celui du mur de Gueydan inauguré l’an dernier, figure même désormais dans le topo-guide départemental de la Fédération française de randonnée pédestre. " On avait un problème avec ce sentier, qui traversait la départementale 7, ce qui le rendait dangereux. Avec le service environnement de la ville, on l’a redessiné pour qu’il reste du même côté de la route. Depuis, il a beaucoup de succès. " Le sentier n°5, dit des collines, est quant à lui classé dans le plan départemental, et bénéficie d’une signalétique du Conseil général. Ce qui caractérise un sentier pédestre, c’est son balisage qui permet aux randonneurs de s’orienter. " Nous faisons en sorte de respecter la charte officielle de balisage de la FFRP. Il est fait par des bénévoles et nécessite de repasser régulièrement. Pour une balise sur un arbre, il faut d’abord le gratter sans enlever la sève, puis le brosser et enfin peindre. Une balise doit être refaite tous les dix-huit mois environ, voire plus si elle est intentionnellement effacée, comme ça arrive parfois. "

Pour finir, quelques conseils utiles si vous envisagez une randonnée : " le moment est idéal, avec les iris et les jonquilles en fleur, même si dans la région, on peut marcher sans problème toute l’année. " Pensez à vous chausser correctement et à emporter à boire, même s’il existe quelques points d’eau (notamment à Fontbelle pour les circuits 2 et 5). Les feux sont évidemment interdits. Prévoyez un sac plastique pour y mettre vos détritus. Si vous envisagez de pique-niquer, le circuit du mur de Gueydan est bien adapté, avec des aires de pique-nique dans le parc de Valabre et près de l’écomusée. Enfin, du premier week-end de juillet au premier week-end de septembre, l’accès aux massifs forestiers n’est autorisé que de 6h à 11h, en l’absence de vent. Renseignements et documentation disponibles à l’Office de Tourisme, 31 bd Carnot (Tél. 04 42 51 02 73).

2,5 tonnes de déchets ramassés dans les collines

Une fois les gants roses de ménage enfilés et les sacs poubelles noirs dépliés, il est temps de se mettre en route. Ce matin là, comme 24 autres classes de la commune, les élèves de l’école Brassens prennent le chemin de la colline, au quartier du Deven qui surplombe l’avenue des Aires. C’est l’opération Collines propres qui démarre, pour la sixième fois à Gardanne. " Y a une casserole, on peut faire cuire des œufs ! " s’exclame un petit brun. " Moi, j’ai trouvé un ver de terre moisi coupé en deux, " remarque un autre. Inutile de le ramasser. " Les gars, j’ai vu un Mc Do ! " Pas le restaurant, bien sûr, mais un de ces emballages qui décorent les collines. Au bout d’un moment, il faut bien le reconnaître, ce sont les filles qui s’appliquent le plus, les garçons jouant plutôt à une version champêtre de la guerre en Irak, avec des pommes de pin, ou partant à la recherche des asperges sauvages. Au total, une trentaine de sacs de 50 litres auront été collectés dans ce quartier. En tout, 2,5 tonnes ont été collectées, moins que les années précédentes, ce qui est bon signe. Les collines de Fontvenelle, le mur de Gueydan, la colline des Frères, les trois champs à Biver, Fontbelle et la Pourcelle ont été nettoyés. La participation des parents est également en hausse.

 
Haut de page   |    Plan du site   |    Flux RSS   |    Twitter  |    DailyMotion  |    Calaméo  |    Nous contacter   |   Retour accueil
Mentions légales
Retour