Economie

Entreprises : nouer des contacts pour démarrer Energies 316 - Stéphane Conty

Mis à jour le

Chaque année la commune organise un "Petit dej éco" avec les entrepreneurs qui viennent de s’installer à Gardanne. Une occasion de se rencontrer et d’identifier les différents interlocuteurs du monde économique qu’ils peuvent solliciter dans le cadre de leur activité.

Rendez-vous est donné à 8h30 au puits Morandat à près de 80 entreprises pour cette édition 2009 du Petit dej éco consacré à l’accueil des nouvelles entreprises gardannaises.

Depuis “le hall des mineurs”, on peut voir le nouvel hôtel d’entreprises que la commune vient d’aménager et qui accueille déjà une demi-douzaine de sociétés. Philippe Pintore, élu délégué au développement économique fait un rapide tour d’horizon de la vie économique à Gardanne, présentant les zones d’activités existantes, le Plan Local d’Urbanisme en cours d’élaboration et les projets économiques de la Ville pour les années à venir ainsi que les questions liées à la formation professionnelle et aux besoins des entreprises en la matière.

Contexte de crise économique oblige, il rappelle aussi la situation délicate des grandes entreprises locales et les menaces sur l’emploi qui en découlent. C’est notamment le cas à la centrale thermique qui dépend du groupe allemand E.on.

Un tour de table qui donne lieu à de nombreux échanges

L’État actionnaire n’a toujours pas à ce jour jugé bon de réagir. Mêmes inquiétudes pour Rio-Tinto/ex- Pechiney qui tourne au ralenti et pour le site de Rousset dont les entreprises phares, St-Microelectronics et Atmel, qui emploient de nombreux Gardannais et assurent l’activité de multiples sous-traitants, sont en phase de réductions sévères des effectifs.

C’est ensuite au tour de Bernard Pardo, élu délégué au développement commercial, de prendre la parole, s’adressant plus particulièrement aux commerçants. « La Ville a entrepris d’importants travaux dans le centre-ville. C’est une période difficile pour les commerces concernés, mais après la réalisation de la première phase à Carnot nous avons un retour d’expérience qui nous permet, en partenariat avec divers organismes, de nous organiser en conséquence. »

Ces partenaires sont la Chambre de commerce et d’industrie, le tribunal de commerce et d’industrie et le centre des impôts d’Aix-en-Provence, la Semag, le Pôle emploi de Gardanne, la MAIO, le Fonds d’industrialisation du Bassin minier mis en place suite à la fermeture de la mine ou encore la plate- forme d’initiative Paci à laquelle la ville est adhérente.

Tous se présentent, indiquant les services qu’ils proposent et conseillant les nouveaux entrepreneurs sur les questions sur lesquelles ils doivent être particulièrement vigilants durant le démarrage de leur activité.

Après que les services municipaux du développement économique et de l’environnement aient exposé les prestations que la Ville propose aux entreprises, la parole est laissée aux chefs d’entreprises pour qu’ils présentent leur activité et posent des questions aux divers intervenants. Un tour de table qui permet d’identifier les bons interlocuteurs et qui à l’issue de la réunion donne lieu à de nombreux et peutêtre fructueux échanges.