Jeunesse

CIO, bien s’informer pour faire le bon choix Energies 376 - Stéphane Conty

Mis à jour le

Installé rue Jules-Ferry, le Centre d’information et d’orientation (CIO) s’adresse à tous ceux qui sont en recherche d’informations en matières d’études et de choix d’orientation professionnelle. On peut y rencontrer également des conseillers pour un suivi plus personnalisé.

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser à certains, le Centre d’information et d’orientation (CIO) n’est pas un équivalent de l’Office de Tourisme ou un bureau des renseignements. Si par contre vous souhaitez vous informer sur la suite à donner à vos études ou encore sur les métiers existants et les filières à suivre pour pouvoir les exercer, alors le CIO, qui dépend de l’Éducation nationale, est l’endroit où vous avez toutes les chances de trouver votre bonheur.

Lorsque l’on pénètre dans les lieux, on est d’abord frappé par la quantité de documents, magazines et brochures d’informations. Présentation de métiers, de filières d’enseignement, adresses des établissements de formation et d’enseignement, sont autant de thèmes abordés.

Outre une directrice et deux personnels administratifs, le CIO de Gardanne compte également cinq conseillers d’orientation psychologues, pour un équivalent de quatre temps-pleins. Ceux-ci ont en charge le suivi des élèves des collèges et lycées de Gardanne, Simiane, Fuveau, Gréasque, Trets et Rousset, soit 5 778 élèves pour 2012. « Chaque conseiller gère un ou plusieurs établissements et y assure des permanences pour rencontrer les élèves sur rendez-vous, » explique Morgane Allione, qui assure l’accueil du CIO de Gardanne.

Un travail en établissement scolaire qui se fait en partenariat avec les équipes éducatives. Toutefois ce qui est vu avec les élèves lors d’un rendez-vous reste confidentiel. « Dans les établissements scolaires nous recevons beaucoup d’élèves de 3 e qui s’interrogent sur leur orientation, souligne Stéphanie Delion, conseillère d’orientation psychologue. En 6 e et 5 e nous avons aussi des cas d’élèves ayant besoin d’un assistant de vie scolaire, ou pour d’autres, devant songer à intégrer une section d’éducation plus spécialisée de type “Segpa” par exemple. Dans ces cas-là nous recevons d’abord les parents, puis avec leur accord nous faisons passer des tests aux enfants pour déterminer ce qui est envisageable.  »

Les conseillers assurent également des permanences dans les locaux du CIO, les après-midi sur rendez-vous. Les portes du CIO sont ouvertes à tous, et des personnes viennent aussi se renseigner en-dehors de tout cadre scolaire. La démarche peut être tout à fait personnelle, dans le cas par exemple d’une personne souhaitant se réorienter professionnellement.

« Nous avons aussi des gens envoyés par des organismes comme Pôle emploi, remarque Morgane Allione. Le conseiller établit alors un profil de la personne à partir duquel il va lui donner des informations sur des métiers possibles, les formations à suivre et les établissements qui les dispensent. C’est Pôle emploi qui va ensuite voir les aides et financements possibles. »

A Gardanne le CIO travaille aussi en relation avec sa voisine, la MAIO, qui s’occupe particulièrement des jeunes de moins de 25 ans sortis du système scolaire sans diplôme ou qualification. Pour un renseignement ou un rendez-vous avec un conseiller, appeler le 04 42 12 61 86 ou se rendre sur place au 16 rue Jules-Ferry (face à la police municipale), du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à 17h.