A la découverte d'Asso'lidaire Energies 482 - 8 novembre 2017 - Carole Nerini

Mis à jour le

Depuis quelques mois maintenant, le dispositif Citoyens solidaires a une nouvelle corde à son arc et les bénévoles répondent ainsi aux besoins ponctuels des associations. “Asso’lidaire” représente une solution pour ceux qui cherchent de l’aide, comme pour ceux qui cherchent à aider.

LE FAIT QUE LE DISPOSITIF MUNICIPAL CITOYENS SOLIDAIRES SOIT INSTALLÉ dans les locaux de la Maison de la vie associative facilite une nouvelle fois les choses. On se croise, on échange, on découvre ce que fait l’autre et c’est parti, les passerelles se créent presque naturellement. Comme l’explique Laure Roméo, sa responsable, « Lorsqu’une association a un besoin particulier, elle nous parle de son projet et nous la mettons en relation avec nos bénévoles en fonction de leur disponibilité, de leurs envies, de leurs expériences. Ce qui est formidable, c’est que l’on trouve toujours une solution. »

Au printemps dernier, l’association l’Apar - té et la ludothèque Puzzle ont fait appel aux bénévoles. « Dans le cadre de la première chasse au trésor qu’on a organisée pour la Fête du jeu, nous avions besoin de monde pour les inscriptions, témoigne Marion Agresti de l’Aparté. Nous avons nous-mêmes des bénévoles dans nos associations, mais parfois, il faut un peu plus de bras. Nassera Tamaste est donc venue nous aider pour les inscriptions. Elle nous a également prêté main-forte pour l’organisation du “Festeenval.” Ce qu’il faut retenir, c’est que le sérieux de ces personnes qui décident de s’investir est sans faille. Elle a agi comme si elle faisait partie de notre association. »

Nassera a les pommettes toutes rouges. Elle est également très présente au sein du Secours populaire ; tout comme Martine Cervol, qui fait partie de ces personnes qui s’épanouissent au service des autres. « Cela fait maintenant quelques mois que je fais partie du dispositif. J’ai participé à quelques manifestations comme la collecte des jouets, Arts & festins ou encore le Colon tour. Je suis prête à donner de mon temps aux associations si on me sollicite, sachant que je suis attirée et particulièrement à l’aise avec tout ce qui à trait à la nature. »

Comme Nassera et Martine, de nombreux bénévoles attendent d’être sollicités. Asso’lidaire tient une permanence tous les jeudis de 16h à 18h à la Maison de la vie associative. Le dispositif est aussi à la recherche de bénévoles pour de l’aide aux devoirs.

Le projet de bibliobox

Une mini bibliothèque en plein-air et en libre-accès où les habitants ont la possiblité de déposer leurs livres ou d’en emprunter un, ça vous parle ? L’idée a fleuri dans de nombreuses communes et le principe fonctionne. L’équipe du dispositif municipal “Citoyens solidaires” se penche sur la question afin d’en installer dans différents quartiers de la ville. « Nous avons actuellement avec les bénévoles une réflexion sur la création de ce concept. Nous nous sommes réunis à plusieurs reprises, nous avons soumis un questionnaire au public lors du dernier “Troc nature” et c’est un projet qui séduit. Cela correspond tout à fait à nos missions d’échange, de partage, d’aide, » a expliqué Laure Roméo, responsable de Citoyens solidaires. Qui n’a pas, à la maison, des livres qui ne rentrent plus dans la bibliothèque ou qui sont entassés dans des cartons ? La solution devrait être là...

 

Dans l'actu