Les bassins de rétention

Mis à jour le

La commune de Gardanne est exposée aux risques d’inondation, les crues peuvent donc être rapides et violentes, limitant les possibilités de prédiction et d’évaluation.

Depuis 1981, au travers d’un schéma directeur pluvial (études de 1981 mises à jour en 1992 et 1998 du CETE d’Aix-en-Provence), la municipalité a engagé une démarche cohérente de lutte contre les inondations. Ce ne sont pas moins de dix ouvrages qui ont été réalisés depuis cette date pour un montant total dépassant les 5 millions d’euros, sans compter les nombreux travaux réguliers sur les réseaux pluviaux dans différents quartiers de la ville.

L’option choisie est de profiter de la construction de ces bassins pour les transformer en zones paysagères ou de loisirs : promenade derrière la médiathèque ou aux Molx ou encore pêche à Fontvenelle.

La carte ci-dessous montre les emprises des bassins de rétention et des déversoirs de crue (en bleu turquoise). Cliquez sur chaque zone pour voir les caractéristiques détaillées.


Afficher Les bassins de rétention de Gardanne sur une carte plus grande

Bassin de rétention des Molx

Le ruisseau des Molx constitue un drain principal d’un bassin versant de 1 067 hectares à cheval sur les communes de Mimet et Gardanne. Afin de protéger le centre-ville de Gardanne il est nécessaire de réaliser l’aménagement global du ruisseau des Molx. Cette opération comprend la réalisation de deux bassins de rétention d’un volume total de 60000m3 et le recalibrage du ruisseau situé entre Biver et Gardanne.

Une première tranche de travaux réalisée en 2012 a consisté au recalibrage du ruisseau sur la partie aval et à la construction du premier bassin de rétention. Cet important chantier d’un montant de plus de 1,63 million d’euros a nécessité de réaliser les opérations suivantes :
- débroussaillage de la totalité de la zone
- déplacement de nombreux réseaux existants
- 33 000 m3 de terrassement
- 4 000 m3 de remblais (création de digues)
- 3 500 m3 de rochers
- démolition et reconstruction des ponts existants (redimensionnement pour évacuer la crue)
- création d’un cheminement piéton et piste cyclable sur la totalité de l’aménagement.
- plantation d’arbres

- Année de création : 2013
- Volume de rétention : 18 000 m3
- Surface du terrain : 1,5 hectare
- Coût : 1,63 million d’euros

Bassin de rétention de Fontvenelle

Ce bassin a été construit afin de récupérer les eaux de pluie du quartier de Bompertuis.

Il est dimensionné pour stocker une crue décennale, avec pour objectif de protéger les habitations de la partie aval, notamment le quartier St-André. Le but est aussi de stocker l’eau pour ne pas aggraver les problèmes de débordement du ruisseau sur la partie aval.

Aménagement spécifique : réalisation d’un plan d’eau servant d’étang de pêche, aménagement paysager, plantation d’arbres.

- Année de création : 1993
- Volume de rétention : 15 000m3
- Surface du terrain : 15 000m2
- Coût : 122 000 euros

Déversoir de crues sur le ruisseau St-Pierre au quartier St-André

Cet ouvrage hydraulique a été réalisé pour protéger le quartier de St-André des risques d’inondation par débordement du ruisseau.

Il est dimensionné pour évacuer au minimum une crue décennale, avec pour objectif de protéger les habitations de la partie aval, située entre le chemin des Prés et la voie ferrée.

Aménagement spécifique : aménagement paysager, plantation d’arbres.

- Années de création : 2003, 2004, 2005, 2006
- Débit minimum : 37 m3/s
- Coût : 1 580 000 euros

Bassin de rétention de la médiathèque

Ce bassin a été construit afin de récupérer les eaux de pluie des ruisseaux de camp Jusiou et du Pesquier.

Il est dimensionné pour stocker une crue décennale avec pour objectif de protéger le centre-ville de Gardanne, notamment la partie située du boulevard Paul-Cézanne au bas du boulevard Carnot.

Aménagement spécifique : parc paysager urbain, plantation d’arbres, jeux d’enfants.

- Année de création : 1989
- Volume de rétention : 30 000 m3
- Surface du terrain : 15 000 m2
- Coût : 610 000 euros

Bassin de rétention du Centre Microélectronique de Provence

Ce bassin a été construit afin de récupérer les eaux de pluie du Centre Microélectronique ainsi que de la partie amont (champs et colline).

Il est dimensionné pour stocker une crue décennale avec pour objectif de protéger les habitations de la partie aval, notamment les lotissements Lou Ven dou Souleu, Le Clos Palatin, Le Parc du Vallat, Le Clos Reine Jeanne, Le Clos Severin…

- Année de création : 2006
- Volume de rétention : 8 500 m3
- Surface du terrain : 5 500 m2
- Coût : 219 000 euros

Bassin de rétention du Pesquier

Ce bassin a été construit afin de récupérer les eaux de pluie du ruisseau du Pesquier.

Il est dimensionné pour stocker une crue décennale, avec pour objectif de protéger les habitations de la partie aval, notamment les habitations du secteur du chemin de la Bonde, les lotissements Le Pesquier, Le Clos des Puits, Le Domaine de Font du Roy, Les Treilles du Roy…

Aménagement spécifique : aménagement naturel.

- Année de création : 2001
- Volume de rétention : 9 500 m3
- Surface du terrain : 10 000 m2
- Coût : 412 200 euros

Bassin de rétention ZI La Palun

Le bassin de rétention a été réalisé lors du réaménagement de la zone d’activités.

Cet ouvrage d’une capacité de 3 000 m3 a été construit en même temps que le nouveau réseau pluvial afin de stocker les eaux pluviales des 20 hectares de la zone.

- Année de création : 1996
- Volume de rétention : 3000 m3
- Surface du terrain : 3000 m2
- Coût : 45 800 euros

Les deux bassins de dépollution ZI Avon

Deux bassins de dépollution ont été réalisés sur la zone industrielle Avon.

Le premier d’une capacité de 1 600 m3 a été réalisé lors de l’extension de la zone, le deuxième a été réalisé pour la partie de la zone existante afin de mettre en conformité le traitement des eaux pluviales avec les textes règlementaires actuels.

Ces bassins ont été construits afin de piéger une éventuelle pollution accidentelle, par exemple lors d’un renversement d’un camion citerne.

- Année de création : 2007-2009
- Coût : 690 000 euros

Réhabilitation de l’ancienne décharge du vallon St-Pierre

Objectif : cet ouvrage hydraulique a pour but d’une part de réhabiliter les conduites situées sous la décharge, ceci afin de reprendre les surcharges dues aux remblais, et d’autre part à la création d’un canal de déversement des eaux pluviales afin de ne pas déstabiliser les remblais en place en cas de débordement.

Cet ouvrage de surface est dimensionné pour évacuer une crue centennale et a pour objectif de protéger les habitations des Logis Notre-Dame.

- Année de création : 2002 (réhabilitation des conduites), 2005 (canal de déversement)
- Coût : 938 000 euros

Lire l’article
Le bassin des Molx inauguré vendredi

Dans nos archives

Sur l’aménagement des bassins de rétention à Gardanne et la prévention des inondations, lire l’article Des chantiers géants pour prévenir l’inondation (avril 2011)

En juillet 2011, une vidéo présentait les travaux en cours au bassin des Molx :


 

Dans l'actu