mercredi 13 décembre 2017
 
 
 
Les Samedis de la médiathèque

Hommage à Salim Hatubou

Samedi 30 avril à 15h
Mis à jour le vendredi 10 mars 2017

Écrivain et conteur franco-comorien, Salim Hatubou, disparu trop tôt, a laissé derrière lui une œuvre variée. Mohamed Mbae Soly et Saâdi Ben Amir viennent discuter de la notion de mère dans ses écrits, samedi 30 avril à 15h, dans l’auditorium de la médiathèque.

Salim Hatubou est né en 1972 aux Comores et décédé à Marseille en 2015, où sa famille vient s’installer, dans les quartiers nord de la ville, alors qu’il a 10 ans. Il écrira d’ailleurs un article très touchant dans lequel il explique les rapports entre la communauté comorienne et la cité phocéenne.

Grâce à sa mère, il baigne dans les livres durant toute son enfance, et sa grand-mère maternelle l’initia aux contes dans le village de Milepvani. Il entreprit un travail de collecte du patrimoine oral comorien, et devint lui-même un écrivain, et un conteur.

Auteur de contes, de romans, de livres jeunesse et d’albums pour enfants, Salim Hatubou fut en résidence d’artiste à Gardanne, en 2008, dont il tira un livre, « Les gardiens d’ânes de Gardanne ».

Mohamed Mbae Soly, écrivain, et Saâdi Ben Amir, réalisateur et ami, seront présents à la médiathèque pour parler de la notion de mère dans l’œuvre du conteur. Jean-Pierre Vallorani, photographe, en présentera quelques photos.

C’est aussi l’occasion d’écouter Salim Hatubou parler de l’un de ses derniers livres, « L’avion de maman a craché », inspiré par le crash de l’avion d’un avion aux Comores en 2009 :

Avec l’association Contacts

Auditorium de la médiathèque
Entrée libre

 
Haut de page   |    Plan du site   |    Flux RSS   |    Twitter  |    DailyMotion  |    Calaméo  |    Nous contacter   |   Retour accueil
Mentions légales
Retour