Réaménagement de l'avenue d'Arménie

Mis à jour le

Elle est actuellement en sens unique montant, des pompiers vers Morandat.

Dans le cadre de l’opération d’aménagement du Pôle Yvon Morandat réalisée par le biais de la Semag, et notamment afin d’assurer l’alimentation électrique haute tension du site, des travaux ont engagés afin d’assurer la liaison entre le puits Morandat et le poste source Gardanne (situé chemin de St Estève). Ces travaux consistaient en la réalisation de 2,5 km de réseaux enterrés.

Les travaux de terrassement sont désormais terminés. L’Avenue d’Arménie est réouverte dans les deux sens de circulation.

A compter de la semaine du 4 décembre 2017 démarreront sur la partie haute de l’Avenue d’Arménie (entre la zone d’activité Bompertuis et le puits Morandat) les travaux de requalification des voies, conduits par la ville de Gardanne pour le compte de la Métropole. Plusieurs phases de travaux se dérouleront sur une durée totale de 8 mois. Les deux sens de circulation de l’avenue d’Arménie seront maintenus, des alternats pourront être ponctuellement mis en place.

Pour plus d’information, vous pouvez joindre la Semag au 04 42 65 77 20. Pour tout renseignement quant aux travaux de requalification de l’Avenue d’Arménie, vous pouvez joindre la Direction des services techniques de la commune au 04 42 51 79 50.

Depuis plusieurs années déjà, la physionomie de l’avenue d’Arménie a évolué, entraînant notamment une augmentation constante de la circulation. Un phénomène qui va encore s’accentuer avec l’aménagement de la zone d’activité économique en cours au puits Morandat. Le 2 octobre dernier, les riverains étaient conviés à venir découvrir le projet en Mairie. « L’aménagement de l’avenue de Nice est actuellement en cours de finition et nous sommes prêts à commencer ceux de l’avenue d’Arménie. Nous avons donc souhaité faire un point avec vous avant qu’ils ne démarrent, » a expliqué le maire Roger Meï en préambule.

Il laisse ensuite la parole à Magali Brunel, directrice adjointe de la direction des services techniques. « Le projet global va du rond-point de Morandat à celui des pompiers. Ce soir nous allons essentiellement vous présenter la première phase qui va durer environ huit mois, et qui va concerner la partie allant de la zone d’activité de Bompertuis au puits Morandat. »

RÉDUIRE LA VITESSE

En amont de ces aménagements qui doivent débuter en cette fin octobre, la Semag va procéder à des travaux sur les réseaux enterrés du raccordement électrique et de la fibre, depuis le puits Morandat jusqu’au chemin de Saint-Estève, soit environ deux kilomètres et demi. « L’idée était de coordonner ces deux chantiers, explique Nicolas Fortuit, directeur de la Semag. Pour gagner du temps et limiter la gêne au maximum, nous avons d’ailleurs déjà acheté les câbles que nous allons installer. » En ce qui concerne l’aménagement de l’avenue d’Arménie, l’un des objectifs est de réduire la vitesse et de sécuriser les entrées et sorties des voies d’accès à la zone de Bompertuis, à l’Intermarché et au chemin des Garrigues.

Pour cela deux ronds-points vont être créés, l’un à l’entrée d’Intermarché, l’autre à celle de la zone de Bompertuis. Autre objectif, en phase avec la réglementation actuelle, favoriser les modes de déplacements doux avec une plus grande place accordée aux vélos et aux piétons. Une piste cyclable est donc prévue de chaque côté de la route, ainsi qu’un cheminement piéton.

Voir les plans des travaux :