Piscine : une réunion pour se mettre dans le bain

Publié le

Une cellule de veille s’est réunie en mairie le 14 mai 2018 pour préparer l’ouverture de la saison à la piscine communautaire. Élus et techniciens de la Ville, services gestionnaires des piscines communautaires, représentants de la SNCF et associations ont fait un bilan de l’année dernière et abordé les évolutions à venir.

En ouverture de réunion, le maire roger meï a tenu à souligner les bons résultats obtenus la saison passée en matière de tranquillité publique, que ce soit dans l’enceinte de la piscine, mais également aux abords et sur le chemin depuis la gare. « L’année dernière nous avons fait un bon travail de réseau. Tout s’est globalement bien passé en dépit de quelques petites incivilités. »

Un constat partagé par Cécile Condé, présidente de l’association des commerçants de Gardanne : « L’été dernier a été tranquille grâce au dispositif que vous avez mis en place. Nous souhaitons vous féliciter tous pour le travail effectué. »

Suite à des problèmes rencontrés avec certains groupes de jeunes en provenance de Marseille, non seulement dans la piscine, mais également auprès des commerçants sur le chemins menant de la gare à la piscine, un dispositif avait été mis en place l’année dernière. Prise en charge de groupes de jeunes par des médiateurs dans les gares de Marseille, les trains et sur le parcours jusqu’à la piscine, circulation de patrouilles en civil dans les trains, renforcement de la sécurité dans la piscine, multiplications des patrouilles de police municipale et de gendarmerie aux heures les plus sensibles, réunions régulières d’un groupe de travail pour faire le point, autant de mesures qui ont permis la tranquillité retrouvée la saison dernière.

Pour l’été à venir, il a donc logiquement été décidé de reconduire ce dispositif, en y apportant toutefois quelques améliorations, comme l’ajout d’un agent de sécurité supplémentaire, et l’installation de caméras dans l’enceinte de la piscine, notamment pour prévenir les intrusions nocturnes.

UN PROGRAMME DE TRAVAUX CONSÉQUENT

Outre l’installation des caméras, des travaux ont été réalisés à la piscine l’hiver dernier pour un montant de 70 000 €. De nouveaux produits plus “bio” d’entretien et de traitement de l’eau ont été adoptés. L’hiver prochain, un programme de 900 000 € de travaux est d’ores et déjà à l’ordre du jour. Il va notamment consister à reconfigurer le hall d’entrée de la piscine qui offrira globalement plus de place, et permettra d’installer deux caisses en simultané.

« Avoir deux agents de caisse simultanément doit permettre de réduire significativement le temps d’attente à l’entrée qui ne devrait pas excéder un quart d’heure aux horaires de pointe, » a souligné Aldric Singher, responsable des piscines communautaires. Figurent aussi au programme de ces travaux, la mise en accessibilité globale du site pour les personnes à mobilité réduite, ainsi que la totale réfection des sanitaires. Avec une fréquentation sur trois mois qui avoisine les 55 000 entrées, soit la fréquentation annuelle d’une petite piscine, nul doute qu’ils seront bienvenus. À vos maillots !

 

Dans l'actu