Ville de Gardanne
http://www.ville-gardanne.fr/No30-Creation-d-un-poste
N°30 - Création d’un poste contractuel de chargé de mission en communication événementielle – Autoriser Monsieur le Maire à signer un contrat de travail
Rapporteur Mme Primo
mardi, 4 novembre 2008
/ Bruno Colombari

Mme PRIMO : Par délibération en date du 31 mai 2007, le Conseil Municipal avait décidé la création d’un poste contractuel de chargé de mission en communication événementielle. La personne recrutée sur ce poste ayant démissionné, il est nécessaire de la remplacer. Conformément aux textes en vigueur, il convient d’établir une nouvelle délibération en relation avec le nouveau contrat de travail. En conséquence, il est proposé au Conseil Municipal d’autoriser Monsieur le Maire à signer la délibération et le contrat correspondants.

Mme BONNET : Nous sommes totalement contre l’embauche d’un cadre A pour gérer la communication, notamment celle des centres de vacances acquis par la commune. De plus, qui connait, je cite : ces "séries d’opérations d’ampleur, qui renouvèleront profondément le bassin de Gardanne" ? Voulez-vous dire qu’elles seront liées aux centres de vacances dont il est question en début de phrase ?

L’équipe de la communication est déjà bien étoffée sur notre commune, elle communique plus que largement sur le moindre petit évènement. Il ne nous semble pas qu’elle ait besoin d’être étoffée par l’arrivée d’un cadre A. Le salaire d’un cadre A dépasse largement les 2 000 euros. Comme nous l’avions déjà constaté dans le passé et pour un autre cadre, la personne choisie est déjà dans les lieux depuis l’été puisque nous la voyons dans son bureau situé juste en face de celui de l’opposition... La déclaration de poste vacant est datée du 4 septembre 2008 et le poste sera créé réellement le 1er novembre 2008. Cela veut dire que le candidat est déjà retenu et je ne sais pas sur quel budget il émarge actuellement.

Soyons clairs, je tiens cependant à préciser que nous connaissons depuis plusieurs années la candidate qui occupe le poste en question et que mon intervention concerne le poste et la méthode et non la personne que nous avons su apprécier en son temps. Je terminerai sur ces trois dernières questions en constatant que la ville embauche encore et toujours dans la Com, et rien pour la Police et si peu pour la Petite Enfance. Je ne vous ferais pas l’injure, Monsieur le Maire, de noter que cela ressemble fort à ce qui est fait au plus haut niveau de l’Etat.

POUR   CONTRE
26 Majorité Municipale
M. Halil
  02 Mme Bonnet
ABSTENTIONS
M. Calemme
M. Sandillon
Mme Cruveiller
 ?Mme Ferrarini