Ville de Gardanne
http://www.ville-gardanne.fr/Ca-pulse-dans-le-Bassin-minier
Ça pulse dans le Bassin minier
Culture / Loïc Taniou
jeudi, 3 mai 2007
/ Bruno Colombari

Depuis cet automne, la ville de Gardanne compte un studio d’enregistrement, le “Puls’studio”. Créé par deux jeunes Gardannais, ce dernier offre ses services aux groupes de la région.

Nicolas et Fabien ont monté en octobre 2006, un studio d’enregistrement numérique équipé de 32 pistes, utilisant le logiciel Protools et doté de nombreux traitements sonores avec des effets comme la reverb, le delay ou des noise gate, équaliseurs et autres compresseurs pour la dynamique du son.

Du matériel peut aussi être mis à disposition du groupe pour que « ça sonne bien » comme des amplis à lampe, batterie et autres instruments... Ce nouveau venu dans la région s’adresse notamment aux groupes du Bassin minier et pratique des tarifs très abordables.

Au départ, Nicolas, guitariste a aménagé un local de répétition pour son groupe Lolicon où il était possible d’enregistrer quelques démos. Fabien, chanteur/guitariste dans un autre groupe de Gardanne, les No Perfect, interpelle Nicolas en soulignant qu’avec un peu d’aménagements et quelques investissements, ils pourraient le transformer en véritable studio d’enregistrement. Depuis cet automne, c’est chose faite et l’aventure peut commencer.

De suite, les groupes de la ville et du Bassin minier se succèdent. Bwatazik a été le premier groupe à bénéficier du studio où il a enregistré les voix et les guitares pour son nouvel album sorti le 3 mars. Eternal Twinlight y a mixé cinq morceaux. Lolicon et No Perfect ont enregistré leur album, Twinsol un dernier CD de 6 titres, le groupe ayant décidé de s’arrêter et Painfull a réalisé une maquette. « On n’a pas chômé, clament en choeur les deux camarades. On finit en ce moment quelques travaux supplémentaires comme une cuisine et des sanitaires avec douches pour un meilleur accueil. » Une classe de troisième du collège du Pesquier a même fréquenté le studio. « Une vingtaine d’élèves ont écrit leurs propres poèmes. On a enregistré leurs voix et on les a mixées avec un fond musical. Je crois que ça leur a plu. Ce sont des initiatives auxquelles on aime bien participer.  »

vers une micro-entreprise

Nicolas, 26 ans, a fait un BTS Audiovisuel et possède une bonne expérience professionnelle pour avoir travaillé comme technicien dans des entreprises de sonorisation et fréquenté différents studios. C’est lui qui assure les prises de son lors des enregistrements. « J’ai beaucoup appris au studio All Production, confie Nicolas, où Christian Carvin, son responsable n’a pas hésité à partager son savoir-faire lors de notre mastering avec Lolicon. » Fabien, 26 ans également, possède une formation de logistique avec en poche un BEP. « J’ai arrêté l’école à 18 ans, ça ne me plaisait plus. J’ai bossé un an, puis j’ai repris les études. »

Fabien s’occupe de la promotion du studio, de la recherche des groupes, de la gestion des plannings. « Nous avons monté une association pour commencer. On a besoin de temps pour poursuivre nos investissements dans le matériel et mieux se structurer, expliquent les deux responsables. On espère transformer notre structure en micro-entreprise et essayer de se salarier, de vivre de ce travail.  »

Contact : 06 15 67 19 48.