Ville de Gardanne
http://www.ville-gardanne.fr/Gardanne-en-perspectives
Gardanne en perspectives
PADD / Loïc Taniou
vendredi, 9 mars 2007
/ Bruno Colombari

Une seconde réunion publique concernant l’élaboration du futur PLU (Plan local d’urbanisme) s’est tenue à Biver. De nombreux participants parmi lesquels une quarantaine d’acteurs économiques ont débattu d’environnement et d’économie.

De nombreux chefs d’entreprises et habitants se sont déplacés, le jeudi 1er mars dans la mairie annexe de Biver pour découvrir les principales lignes du PADD (Plan d’aménagement et de développement durable) en matière d’environnement et d’activité économique.

Le PADD est une étape préalable à l’adoption du futur PLU, un document où se dessinent les objectifs et les grandes orientations pour Gardanne en matière d’urbanisme et d’aménagement.

« Des grandes lignes, a souligné le maire Roger Meï, que nous continuerons à affiner durant une bonne année de travail et qui se traduiront par un vote en Conseil municipal. Cependant, nous rencontrons un problème pour élaborer le PLU définitif car nous attendons encore du Préfet un document indispensable qui est le Plan de prévention des risques miniers (PPRM). »

Gardanne, côté économie

Les grandes lignes du PADD ont ensuite été présentées aux participants. Gardanne dispose de 1 100 entreprises sur son territoire avec un important tissu de PME et PMI dont 65 % des activités sont dans le tertiaire. 6 400 emplois existent sur la commune et 570 emplois ont été créés depuis 1990.

« C’est une ville qui possède une culture industrielle, a rappelé le maire, qu’il est important de conserver. Car les entreprises représentent la richesse et l’emploi. » L’un des grands objectifs du PADD en matière économique présenté ce soir-là est la poursuite du redéploiement de l’activité économique en renforçant les possibilités d’accueil d’entreprises et de création d’emplois. « Nous voulons développer de nouvelles zones économiques, a poursuivi le maire, autour des anciens puits de mines Morandat et Z, de Jean de Bouc avec dix hectares qui vont être prochainement aménagés et permettre aux entreprises de se rapprocher du Centre Microélectronique de Provence Georges-Charpak, lieu d’enseignement, de recherche et d’innovation en créant une zone spécifique d’activités tout en préservant la qualité environnementale et architecturale de ce site. Nous serons attentifs à encourager l’activité commerciale et à soutenir l’attractivité des 360 commerces de proximité présents sur la commune en en facilitant l’accès. »

De même, l’agriculture est apparue comme une activité économique à part entière à soutenir en préservant notamment le foncier. Les zones d’urbanisation futures ont été également évoquées avec le souci de préserver le caractère particulier de Gardanne, celui de ville à la campagne.

Il est apparu nécessaire de travailler la forme urbaine en termes de qualité, en construisant la ville sur la ville, en évitant l’étalement urbain et le mitage, en préservant les espaces verts et les zones agricoles. La volonté affichée par les élus est de préserver les vallons comme celui du Cativel ou la colline des Frères et les nombreux cours d’eau qui peuvent être des supports à des parcours piétonniers ainsi que l’ouverture des paysages avec de grandes vues sur les massifs et mixer habitat et environnement.