Ville de Gardanne
http://www.ville-gardanne.fr/No26-Autorisation-donnee-a-Monsieur-le-Maire-de-vendre-les-immeubles-situes-10
N°26 - Autorisation donnée à Monsieur le Maire de vendre les immeubles situés 10 Rue de François et 20 Rue Courbet à Monsieur ACHOTIAN Aram (avec faculté de substitution par toute personne morale)
Rapporteur Mme Nérini
lundi, 2 décembre 2019
/ Bruno Colombari

Madame Nérini : Dans le cadre de l’étude patrimoine qu’avait menée M. Menfi, la commune a souhaité vendre quelques immeubles dans la Vieille Ville et notamment les 10, rue de François et 20, rue Courbet et c’est M. ACHOTIAN Aram, qui veut acquérir ces deux immeubles pour les rénover en logements. Le 10, rue de François au prix de 66 000 euros et le 20, rue Courbet au prix de 60 000 euros, en sachant qu’il y a beaucoup beaucoup de travaux sur les deux immeubles.

Madame Apothéloz : Je souhaiterais intervenir sur la délibération 26 et sur la délibération 27. Avons-nous des garanties sur ces loueurs professionnels ? Parce que ce sont des maisons très délabrées qui nécessitent d’énormes travaux de réhabilitation, ces loueurs ont-ils les reins solides et les compétences pour faire de véritables travaux d’aménagement et pour éviter des locations de logements indignes, tels que nous les avons connus il y a un an à Marseille ? Est-ce que nous avons des garanties en vendant ces maisons que cela sera des logements dignes ? Monsieur le Maire : Madame Apothéloz, on a voté tous ensemble, y compris vous-même pour le permis de louer. Donc, avant de les louer, le service de Mme Nérini ira vérifier que les choses sont faites correctement.

Madame Nérini : Merci d’intervenir dans ce sens et vous savez que j’y suis très sensible. Alors, effectivement on a mis en place un cahier des charges qui justement pour que les logements qui seront créés ne soient pas des "cages à poules", mais des vrais logements dans lesquels les gens puissent se sentir bien et que l’on ait un peu moins de "turnover" sur la Vieille Ville. Aujourd’hui, les gens n’y restent pas parce qu’ils n’y sont pas bien, les logements sont humides etc. Donc, nous avons engagés de nombreuses actions qui vont dans ce sens, l’étude patrimoine, ainsi que la vente de ces immeubles complètent toutes ces actions, avec effectivement, le permis de louer et tout ce qui a été mis en place depuis quelques années maintenant sur la Vieille Ville.

Madame Apthéloz : On arrive à suivre les travaux ?

Madame Nérini : Il y a un cahier des charges donc les gens sont obligés de respecter ce cahier des charges. Pour la question 27, vous connaissez certainement l’acheteur, c’est quelqu’un de la Vieille Ville qui habitait rue de l’Accord. Donc, voilà, des enfants de la commune qui reviennent dans la Vieille Ville. Mais oui, on prend toutes les garanties possibles, après, oui on n’est pas à l’abri, mais oui, on prend toutes les garanties possibles pour que ces logements soient décents.

M. le Maire demande aux Conseillers Municipaux de procéder au vote.

UNANIMITÉ