Ville de Gardanne
http://www.ville-gardanne.fr/No08-Subvention-a-l-Association-Provence-Tourisme-dans-le-cadre-de-l
N°08 - Subvention à l'Association Provence Tourisme dans le cadre de l'organisation de l'évènement baptisé MPG2019 – Année de la Gastronomie en Provence
Rapporteur M. La Piana
mardi, 18 décembre 2018
/ Bruno Colombari

M. LA PIANA : L’objectif est une subvention à l’Association Provence Tourisme dans le cadre de l’organisation de l’évènement baptisé MPG2019, c’est-à-dire c’est l’année de la Gastronomie en Provence proposée par le Conseil Départemental. L’Association Provence Tourisme pour le Développement Touristique des Bouches-du-Rhône, a pour vocation l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie de développement du tourisme et des loisirs du Département. Cette association s’est vue confier par le Département, l’organisation d’un évènement baptisé MPG2019, "ce n’est pas ce qu’il a de plus sexy comme appellation", année de la Gastronomie en Provence qui se déroulera de mars à décembre 2019.

Il s’agit pour Provence Tourisme de mobiliser l’ensemble des acteurs de la filière autour de Gérald Passedat, le chef triplement étoilé du restaurant le Petit Nice à Marseille. Cet évènement ne prendra tout son sens qu’au travers de l’implication des 119 communes du territoire et de leurs évènements de grande qualité qu’elles ont déjà envisagées pour 2019. Pour Gardanne, l’idée était de travailler avec ce projet autour d’évènements qui existaient déjà, comme Arts et Festins du Monde, la Semaine du Circuit Court qui se déroule en milieu scolaire et aussi peut-être 2 ou 3 opérations encore sur lesquelles on est en discussion et qui se dérouleront dans l’année qui permettront d’accéder à une réflexion sur la gastronomie dans notre région.

Afin de pouvoir intégrer pleinement la commune dans cette programmation, il y a un ticket d’entrée qui est un ticket de 10 000 euros et qui doit être versé à l’Association Provence Tourisme. Il est donc précisé au Conseil Municipal qu’une convention fixant les modalités de partenariat sera conclue avec cette Association à partir du moment où on aura accepté évidemment d’y participer en donnant ce montant de 10 000 euros. Il y aura un retour sur investissement sur nos projets, à hauteur à peu près de 5 000 euros sur le plan financier, les autres 5 000 euros correspondront à ce que cette structure peut nous apporter sur le territoire, tout au long du projet de développement de la Gastronomie.

Mme PRIMO : Simplement pour préciser la discussion qu’on a eue en amont, à savoir Gérald Passedat, chef triplement étoilé, moi ça me va très bien, même si j’y vais rarement, je dois le dire. Ce sur quoi on a insisté et ce que Jean Marc a redit, c’est qu’on est bien dans le cadre d’initiatives grand public, puisqu’il s’agit d’Arts et Festins du Monde, mais en tout cas, c’est plutôt Gérald Passedat qui vient donner un label, parce que sinon cela n’a pas de sens. Je pense qu’il n’a pas besoin de nous, y compris pour faire ses activités, c’est le Chef, triplement étoilé qui a l’exclusivité du Musem par exemple. Je tiens à insister là-dessus parce que je crois que c’est important, notre manifestation elle a du sens parce qu’elle est grand public, je n’ai rien contre lui, mais il faut que cela reste grand public.

M. LA PIANA : Il y a aura deux ou trois autres opérations qui seront peut-être moins marquantes qu’Arts et Festins du Monde, mais à chaque fois, on a tenu à garder l’esprit de notre mode de fonctionnement et on ne s’est pas laissé embarquer sur un projet qui serait plutôt un projet de mise en valeur du Département. C’est vraiment quelque chose pour que l’on partage tous ensemble autour de cette gastronomie provençale et pas du tout autre chose, mais on doit être vigilant.

Mme APOTHELOZ : Il y a quelques années, il y avait déjà eu une manifestation Arts et Festins du Monde avec en plus, quelque chose sur la gastronomie et cela avait été très intéressant parce que les associations, comme les AMAP, étaient venues aussi pour présenter une façon alternative de manger. Je pense que c’est quelque chose qui peut promouvoir une autre façon de manger, pour une alimentation plus saine. Au Petit Nice, je n’y suis allée qu’une seule fois parce que j’y étais invitée par un de mes clients. C’était quand j’étais attachée de presse et j’étais invitée par le client.

M. LA PIANA : En tout cas, sur Arts et Festins du Monde, l’idée était qu’il y ait des ateliers, que la population puisse assister à des ateliers plutôt que d’avoir un repas vendu et qu’on fasse un espace un peu privatif, un peu chic. C’était plutôt sur l’esprit des ateliers et ce que nous avons demandé. On va avoir une autre réunion bientôt.

Mme APOTHELOZ : Invitez les AMAP parce que les ateliers, elles savent faire. M. le Maire demande aux Conseillers Municipaux de procéder au vote.

UNANIMITÉ

documentos descargar
• N°8 - Subvention à l'association Provence Tourisme, (PDF - 569.4 ko)