Ville de Gardanne
http://www.ville-gardanne.fr/No04-Vote-du-Compte-Administratif-Principal-Exercice-2014
N°04 - Vote du Compte Administratif Principal - Exercice 2014
Rapporteur Mme Arnal
lundi, 11 mai 2015
/ Bruno Colombari

M. MEI : Pour le vote des Comptes Administratifs, je vais laisser la parole à Mme ARNAL et la présidence à Mme PRIMO, le Maire ne participant pas au vote du Compte Administratif.

Mme ARNAL : Le compte administratif 2014 retrace l’exécution du budget 2014, premier budget de la commune depuis son intégration dans la CPA. De ce fait, le périmètre a été fortement modifié puisque la commune a transféré à la Communauté d’Agglomération des compétences importantes comme les déchets, le développement économique, les transports scolaires et l’habitat. Les éléments de comparaison entre le réalisé 2014 et 2013 ne sont donc pas toujours pertinents.

Le compte administratif 2014 présente un excédent global de 4 518 971€ (hors reports). L’exécution du budget 2014, en fonctionnement, se caractérise d’une part par une bonne exécution des dépenses réelles de fonctionnement (réalisation à 97 %) et d’autre part par une bonne réalisation des recettes (102 %).

Le résultat de fonctionnement de 2 985 920 € est inférieur à celui de 2013 du fait de la forte diminution des dotations de l’état. 2014 est en effet la 1ère année où il est demandé aux collectivités territoriales de participer au redressement des comptes publics : pour Gardanne la participation a été de 301 602 €.

Il reste cependant supérieur à la moyenne de l’épargne de gestion des collectivités de la même strate démographique.

Ce résultat de fonctionnement sera repris au BP 2015 et participera à l’autofinancement du programme d’investissement.

L’exécution budgétaire de la section d’investissement affiche un taux global de réalisation plus important que les années précédentes : 77 % avec les reports, pour un montant de travaux d’environ 7,3 millions et 11,2 millions avec les reports, ainsi qu’un résultat de clôture de 1 533 052 €.

En 2014, l’ensemble des opérations conduites par la municipalité a été financé sans recours à l’emprunt. Ceci a été permis également par la contractualisation avec la CPA d’un contrat pluriannuel d’investissement. Le CCPD finance un programme d’investissement global de plus de 92 millions hors taxes et le financement de la CPA est de 40 %.

Des opérations importantes ont été lancées comme la Maison de la Vie Associative et le Foyer du 3ème âge ou les écoles de Biver. Un effort important a été également fait sur l’entretien du patrimoine aussi bien au niveau des bâtiments que de la voirie.

Les excédents constatés en 2014 seront affectés au BP 2015 et permettront, une nouvelle fois, sans recours à l’emprunt, ni augmentation de la pression fiscale, de continuer les actions et opérations déclinées dans le programme communal.

L’exécution du budget 2014 démontre la concrétisation de nos ambitions d’utiliser au mieux l’argent public, au service de notre population : développer un service public de qualité, œuvrer pour davantage de justice sociale et construire l’avenir. Ce sont ces préoccupations qui ont guidé la stratégie financière et budgétaire de la ville de Gardanne tout au long de l’année 2014.

M. GARELLA : Madame l’Adjointe aux Finances, j’ai une question à vous poser sur les dépenses de l’exercice 2014. Un sondage de très grande ampleur a eu lieu sur notre ville au mois de novembre réalisé par la société STRATECOM basée à Lille. De nombreuses questions ont été posées aux Gardannais : depuis combien de temps habitez vous Gardanne ? Dans quel quartier ? Votre fourchette d’âge ? Profession ? Etes-vous informé de l’agrandissement du foyer 3ème âge, de la Maison Associative, de l’écoquartier en zone Mistral, du projet de développement économique à Morandat, du plan numérique à l’école, du Centre des Arts et Loisirs en ville, de la ferme agro-alimentaire, de l’extension du réseau télésurveillance, du développement de la cuisine centrale ? Diriez-vous que le journal Energies est une bonne source d’informations dans la ville ? Le lisez-vous régulièrement ? Consultez- vous régulièrement le site internet de la ville ? Diriez-vous que depuis des années la ville a changé en mieux ? Etes-vous très attaché à votre commune et fier d’y habiter ? Comment jugez-vous l’action de la municipalité ? Correspond-elle à vos attentes ? Pouvez-vous évaluer sur une échelle l’action de la municipalité et celle du Maire, la gestion, la transparence, le dynamisme de l’équipe à l’écoute de ses habitants ou non, respectueuse de ses engagements ou non ? Comment envisagez-vous l’adhésion à la Métropole ? Cela changera pour vous en mieux ? En pire ? Selon vous, quels sont les points positifs à mettre au crédit de la municipalité et les points négatifs ? Quels sont les trois points prioritaires qu’il faudrait traiter par la municipalité et que faudrait-il changer en priorité ?

Pouvez-vous m’indiquer quelle est la ligne de dépenses correspondante à ces frais et pouvez-vous me donner également son coût et le service dans lequel on peut consulter ces résultats ?

M. MEI : Je voudrais rappeler que souvent, après une élection, on essaie de comprendre plus profondément les réactions des gens. C’est ce que nous avons déjà fait dans le passé. Il nous a semblé que nous devions faire la même chose.

Mme ARNAL : C’est le service Communication. Le montant est de 15 000 euros. Les éléments sont consultables en mairie.

Mme PRIMO : C’est quelque chose qui se fait dans Energies, vous l’avez vu. Nous avons donné des éléments à ce sujet. C’est quelque chose qui se fait régulièrement après chaque élection sur le bilan, et notamment la lecture de la communication municipale. Nous avons mis un certain nombre d’éléments sur Energies et le dossier complet est consultable au service Communication.

M. GARELLA : Je vous remercie et on ne manquera pas de le consulter.

POUR   CONTRE
Majorité Municipale 23
M. Garella 02
Mme Martinez
M. Amic
 

M. Lepoittevin 02
Mme Cruveiller

Monsieur le Maire ne prend pas part au vote