Ville de Gardanne
http://www.ville-gardanne.fr/No01-Motion-de-soutien-au-projet
N°01 - Motion de soutien au projet de reconversion de la tranche 4 de la Centrale de Gardanne en chaudière bio-masse
Rapporteur Mme Souche-Guidini
lundi, 31 décembre 2012
/ Bruno Colombari

M. MEI : Je vais laisser la parole à Mme SOUCHE pour une motion de soutien au projet de reconversion de la tranche 4 de la Centrale en chaudière bio-masse.

MME SOUCHE-GUIDINI : En 2009, la société E.on a annoncé l’arrêt des investissements sur les groupes existants à Gardanne et la fermeture de la tranche 4 à lit fluidisé avec la suppression de 535 emplois au niveau national. Deux ans plus tard, E.on présente le projet de transformation de la tranche 4 en biomasse. Ce projet est vital pour la ville et la région. Il permet de sauvegarder les emplois, de valoriser la filière bois et de garantir la production électrique dans une région en déficit énergétique. Ce projet s’appuie sur une énergie renouvelable, son bilan carbone sera bien meilleur qu’actuellement. De plus, la priorité a été donnée à la biomasse en provenance du sud-est de la France, le solde étant des granulés d’importation. E.on s’est engagée à ce que la proportion de biomasse d’importation diminue progressivement pour arriver à l’horizon 2024 à une production 100 % locale. Les syndicats, la région, le département, la ville de Meyreuil, la Communauté du Pays d’Aix, la ville de Gardanne soutiennent le projet de l’entreprise E.On pour lequel le ministère a publié le décret d’autorisation d’exploiter en février 2012 dans le cadre de la Commission de régulation de l’Energie (CRE4). L’enquête publique a donné lieu à un avis favorable traduisant l’adhésion très majoritaire des gardannais et résidents des communes environnantes. Le 9 octobre 2012, à l’invitation d’Arnaud Montebourg, Ministre du redressement productif, les élus concernés par le dossier E.On se sont réunis à Bercy et le 22 novembre 2012, le Conseil de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CODERST) a donné un avis favorable à 14 voix pour et 1 contre. Le projet de reconversion de la tranche 4 en chaudière Biomasse a été signé par Monsieur le Préfet et va être notifié.

M. MEI : Je pense que nous sommes tous très heureux d’apprendre que nos centrales vont continuer et que dans un problème d’émission de gaz carbonique, nous allons maintenant avoir un instrument de très grande qualité avec le respect presque total de l’environnement puisque c’est comme ça que l’on considère la commission du bois. Je propose que tout le Conseil Municipal soit unanime et manifeste son accord avec cette motion.

UNANIMITÉ