Ville de Gardanne
http://www.ville-gardanne.fr/No20-Autoriser-Monsieur-le-Maire-a,1149
N°20 - Autoriser Monsieur le Maire à signer une convention avec Monsieur le Président de la Mutuelle Sainte Victoire
vendredi, 9 avril 2004
/ Bruno Colombari

Monsieur le Maire demande que l’on procède au vote.
Madame Scholler ne participe pas au vote
Monsieur Bastide ne participe pas au vote.

Madame Gilloux : Je souhaite attirer l’attention du conseil sur ces deux délibérations qui s’inscrivent dans le cadre du travail que nous menons pour l’accès à la culture pour tous. Une action que nous menons avec ténacité et qui porte ses fruits. La première délibération vise à demander des financements pour conduire des actions de prévention de l’illettrisme pour le jeune public, actions totalement complémentaires avec celles menées par les secteurs enfance et scolaire notamment avec les actions coup de pouce.
Par ailleurs nous souhaitons à travers la lecture contribuer à briser l’isolement de certaines personnes âgées ou handicapées, en faisant du livre non seulement une source de plaisir et d’enrichissement mais aussi un outil du lien social.
La deuxième délibération porte sur l’effort que nous entendons mener en matière d’accès à la culture scientifique.
D’aucun ne les ont pas vues, mais les conférences sur la science se poursuivent à la médiathèque et rencontrent un large succès. La culture scientifique a longtemps été le parent pauvre de la culture ; la motion que nous avons votée rappelle pourtant l’urgence pour notre pays de former des scientifiques.
Bien sur tel n’est pas notre but, mais nous souhaitons aider à la vulgarisation du savoir scientifique notamment en direction des jeunes. La collaboration que nous propose l’équipe du Centre Charpak avec sa démarche de parrainage dans le cadre de l’opération la main à la pâte initiée par le prix Nobel sera bien sûr un complément novateur notamment pour les scolaires. Enfin je voudrai ajouter qu’avec la réinformatisation de la médiathèque et sa mise en réseau avec d’autres structures du département nous allons offrir aux gardannais un choix encore plus grand de documents. Ce qui m’amène à vous présenter les deux questions suivantes.

UNANIMITÉ