Sécurité

Vigilance et dialogue contre les cambriolages Energies 396 - Stéphane Conty

Mis à jour le

Depuis février dernier, la ville de Gardanne et la gendarmerie poursuivent leur série de rencontres publiques dans les quartiers sur la protection des biens et la prévention des cambriolages. La dernière en date concernait les riverains du CD6.

APRÈS CEUX DU QUARTIER BROSSOLETTE et ceux de la vieille-ville, ce sont les habitants des quartiers proches du CD6 qui étaient invités à venir participer à cette réunion d’information et d’échanges le 29 avril dernier au foyer du 3e âge Nostre Oustau.

Après avoir rappelé le travail mené dans le cadre du Contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance et le principe de la ZSP (Zone de sécurité prioritaire), le Maire Roger Meï a cédé la parole au lieutenant Christophe Sadler qui dirige la gendarmerie de Gardanne et qui a d’abord dressé un bilan des premières rencontres publiques. « Nous avons des retours très positifs suite à ces réunions. Grâce aux renseignements que nous ont fait remonter les gens, nous avons augmenté le taux d’élucidations et fait baisser le nombre de cambriolages enregistrés sur la période. Ce soir nous allons voir comment nous pouvons travailler ensemble. Nous allons vous donner des éléments sur le fonctionnement de la gendarmerie et de la police, et nous allons discuter des outils que vous pouvez mettre en place pour une prévention efficace. »

APRÈS AVOIR RAPPELÉ les quatre axes principaux de travail retenus dans le cadre de la ZSP, à savoir les cambriolages, les atteintes avec violence aux personnes, les vols de véhicules et les trafics de stupéfiants, le lieutenant Sadler est revenu sur les moyens mis en oeuvre comme l’élargissement des horaires d’ouverture de la gendarmerie de 8h à 21h et la présence d’un escadron de quatorze gendarmes mobiles supplémentaires qui permet d’avoir en permanence une équipe en patrouille prête à intervenir.

IL A ENSUITE ABORDÉ le cas plus spécifique des quartiers proches du CD6. « C’est une zone très sensible car il y a beaucoup d’accès au CD6 par lequel les délinquants peuvent s’enfuir vers Marseille ou Meyreuil et rejoindre l’autoroute. C’est idéal pour des délinquants de passage comme c’est souvent le cas pour les cambriolages. »

Après avoir rappelé qu’il faut fermer sa porte à clé et ne pas laisser d’outils trainer dans le jardin quand on s’absente, le lieutenant Sadler a insisté sur l’utilité des alarmes sonores et des éclairages de jardin qui se déclenchent quand on passe à proximité pour gêner d’éventuels cambrioleurs.

LA PAROLE A ENSUITE ÉTÉ LAISSÉE au public dont les questions ont souvent concerné la conduite à tenir quand on constate un cambriolage. « Surtout n’intervenez pas, ne touchez à rien, et si vous êtes encore dehors n’entrez pas chez vous, a conseillé le lieutenant Sadler. Appelez le 17 et une patrouille sera rapidement sur place. Si vous constatez quelque chose de bizarre surtout n’hésitez pas à nous appeler nous ou la police municipale, » a-t-il insisté. « Une cellule de veille se réunit tous les quinze jours dans le cadre du CLSPD, a rappelé Yveline Primo, Adjointe au maire déléguée à la Sécurité. Toutes les informations qui nous parviennent y sont traitées. Depuis que nous avons commencé ces réunions et que nous avons multiplié les contacts avec les habitants nous constatons une situation de plus grande tranquillité pour tout le monde.  »

Un constat qui rappelle que la sécurité est l’affaire de tous, et qu’il ne faut pas hésiter à contacter la gendarmerie quand on est interpellé par un élément inhabituel et suspect.