Environnement

Une radio en plein soleil Energies 398 - Bruno Colombari

Mis à jour le

C’EST UNE HISTOIRE VIEILLE de plusieurs milliards d’années, celle de la lumière. Mais le panneau qui transforme ce rayon solaire en courant électrique, ces photons en électrons, est lui beaucoup plus jeune. Ce dernier dimanche de mai, il a beaucoup été question de soleil sur le parvis de l’Hôtel de Ville, avec d’un côté les techniciens créatifs du module Solar Sunset, de l’autre neuf élèves de CM1 de l’école Lucie-Aubrac et entre les deux, un plateau radio en plein air. Lequel plateau, avec ses micros, sa table de mixage, ses platines, son ampli et ses enceintes, était alimenté par une batterie elle-même rechargée par un soleil enfin au rendez-vous.

« Solar Sunset a un impact visuel fort, c’est un objet qui parle de lui-même, explique Nassim Ulpat, responsable de l’association Mimix. C’est un dispositif qui permet d’être autonome en énergie et de proposer des animations en plein air. J’ai fait des tournées dans toute la France, en Italie, en Suisse, en Espagne, en Angleterre, et l’an prochain en Chine. Solar Sunset a donné beaucoup d’idées aux gens que j’ai rencontrés. D’ici l’automne, on va lancer un deuxième module plus léger et plus mobile. Et on travaille avec des entreprises d’insertion locales. »

Sur le plateau se succèdent Roger Meï, Bernard Bastide adjoint à l’Environnement et Anthony Pontet, conseiller municipal délégué aux Énergies nouvelles venus expliquer la création d’un parc photovoltaïque au terril des Sauvaires qui produira en énergie propre l’équivalent des besoins de la moitié de la population gardannaise, Yazid Chebah, économe de flux à la mairie, Sarah Vasseur d’Écopolénergie ou encore Sylvain Blayac, ingénieur et chercheur au centre Charpak.

Les élèves, lunettes de soleil sur le nez, bombardent les intervenants de questions sur les économies d’énergie, le fonctionnement des panneaux solaires ou le nombre d’heures de soleil par an. « Nous avons préparé tout ça en classe, explique leur enseignant Jean- Louis Dumas. Comment se passe une prise de son en direct, le principe du chef de plateau pour ne pas parler en même temps... Ils ont l’habitude de la vidéo, mais là c’est différent.  » Vous pouvez écouter, télécharger ou partager le plateau radio dans son intégralité ci-dessous (durée 24 minutes, montage et réalisation Nassim Ulpat, association Mimix).