Forum des énergies

Trois jours autour des énergies nouvelles Energies 395 - Carole Nerini

Mis à jour le

Du 4 au 6 avril, le puits Yvon-Morandat a accueilli le Forum des énergies nouvelles et renouvelables. Expositions, débats, animations, présentations de projets, visites... ce dernier s’est voulu à la fois ludique et pédagogique pour que chacun puisse mieux comprendre les enjeux des énergies de demain.

C’EST UN HALL DES MINEURS totalement relooké pour l’occasion que les visiteurs ont découvert en se rendant au deuxième Forum des énergies organisé par la ville de Gardanne. Accueil, moquettes, espaces dédiés, panneaux illustrés, maquettes, toutes les conditions étaient réunies pour mettre en avant l’interactivité omniprésente dans ce lieu.

En ouverture de la manifestation, et en présence notamment de Maryse Joissains, Maire d’Aixen- Provence et Présidente de la communauté d’agglomération, de Guilhem Saez, fils de Jean-Pierre Saez à qui ce forum était dédié, de Robert Chardon son successeur et d’élus locaux, Roger Meï a rappelé les ambitions de la commune en matière de développement durable. « Nous mettons tout en oeuvre pour que Gardanne soit la première ville où l’on produit autant d’énergie que ce que l’on consomme. Un “Plan d’action global pour l’énergie” est en place depuis 2010 introduisant chaque année de nouveaux objectifs. Avec notre centrale biogaz, le parc photovoltaïque où 38 200 panneaux solaires vont être installés, nous allons de l’avant et il était important pour nous que ce forum se tienne ici, à Gardanne, terre d’énergies. »

LARGEMENT OUVERT AU GRAND PUBLIC, le forum a été conçu pour faire découvrir à ses visiteurs de façon ludique et pédagogique ce que recouvrent les termes de photovoltaïque, solaire, éolien, biomasse... Et grâce à la présence d’associations et de structures oeuvrant à la sensibilisation des publics sur ces questions, les plus jeunes s’en sont donnés à coeur joie. « Il est important pour la Ville que les problématiques liées à l’énergie soient mises en valeur, explique Anthony Pontet, Conseiller municipal délégué aux Économies d’énergie et aux Énergies renouvelables. Cette année, nous avons souhaité que ce forum soit tourné vers les plus jeunes avec une multitude d’activités et d’ateliers pour les sensibiliser.  »

En pénétrant dans le hall, une exposition proposée par Planète sciences donne tous les renseignements nécessaires afin de mieux comprendre comment sont produits les différents types d’énergie et comment on peut utiliser les éléments naturels pour en produire. Un peu plus loin, des animateurs de Marseille- Provence 2013 proposent un jeu de questions-réponses pour tout connaître des mines de charbon.

Pas facile de se faire entendre parfois, tant l’espace tout proche où se trouve l’exposition Itexader association active dans l’éducation à l’environnement basée en Suisse a du succès ! La preuve... en musique. « Grâce à une petite génératrice qui s’adapte sur n’importe quel vélo, on peut produire du courant 12 volts en pédalant, explique l’animatrice. On peut ainsi alimenter une stéréo, une lampe ou recharger une batterie. » Les élèves ont bien compris comment cela fonctionne.

Ils ont également pu participer à de nombreuses expériences dans un espace où il était “interdit de ne pas toucher.” L’Office de Tourisme et la Tuilerie Bossy ont proposé un jeu autour de la biodiversité. En poursuivant la visite, l’association CLCV Pays d’Arles (Consommation logement et cadre de vie) a proposé aux visiteurs la reconstitution d’une maison témoin où pour chaque pièce, des conseils d’économies d’énergies étaient donnés.

Comme l’explique Kerem Aybar, « Nous présentons la maquette d’une maison économe, nous mettons en avant l’isolation du sol au toit, mais donnons avant tout des conseils pour économiser l’eau, l’électricité. Ayons le réflexe écogestes dans l’habitat, en moyenne, 8% du budget des ménages est consacré à l’énergie pour l’habitat et le transport, nous pouvons le réduire. »

ET LA RÉPONSE à la problématique énergétique des transports était elle aussi sur le forum grâce à la société Lmed basée à Bouc-Bel-Air et qui commercialise la marque Tweezbike. Vélo de ville, en version cross, trottinettes, cyclomoteurs, divers modèles étaient exposés. « nous présentons ici LA solution pour les particuliers, les entreprises ou les collectivités soucieuses de leur environnement et adaptée à tous, explique Éric Darmigny de la Direction générale. Ces vélos électriques sont construits en France et en Europe et offrent la liberté de se déplacer sans forcer et sans polluer. » Une curiosité que quelques visiteurs ont eu la possibilité de tester, sur place.

Avec Écopolénergie, qui présentait en parallèle une belle exposition photographique où le public était invité à voter, ce sont les questions d’isolation et de consommation “intelligente” qui étaient à l’ordre du jour. Des représentants de l’Ademe, du groupe EDF, de Leroux et Lotz Technologies expert en chaudières industrielles et chaudières de combustion, d’ERDF, de Cofely, d’E.on, de Neresys (concepteur d’Esolaire, l’informatique alimentée par les énergies renouvelables, basé à Gardanne), du CEA(Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) ou encore de Dalkia ont profité des ces trois journées pour développer leurs actions de sensibilisation.

UN ESPACE sur les filières vertes était également en place pour faire découvrir les secteurs d’avenir, les structures dispensant des formations qui y sont liées comme le CFPPA de Valabre (lycée agricole). Une rencontre professionnelle réunissant une quarantaine d’économes de flux de la région s’est également déroulée en partenariat avec l’Ademe. Au cours de ces journées, les volontaires ont eu la possibilité de participer à une visite guidée de la chaufferie bois récemment installée par la municipalité à Biver.

En clôture de la manifestation, un conte proposé par l’association Les atomes crochus a passionné les familles. C’était bel et bien « Une histoire de fou » au royaume des énergies...

Les élèves repensent leur quartier

Les élèves de CM2 de Corinne Messager scolarisés à Château-Pitty et ceux de la classe de 6e Environnement de Anne Tallin scolarisés au Pesquier auront été exemplaires pendant ce forum. Suite à un projet commun réalisé en quelques mois portant sur le quartier de Notre-Dame, une exposition ainsi qu’une grande maquette ont été réalisées par les élèves, présents pour donner toutes les explications nécessaires. « Les CM2 ont travaillé sur les bâtiments équipés en énergie renouvelable et les 6e sur la biodiversité, la végétalisation des terres, des toits, des murs, explique Anne Tallin. Ce qui est intéressant dans ce projet, en plus du fait que des élèves de niveaux différents aient pu travailler ensemble, c’est aussi d’avoir pu mener ce projet à bien en s’appuyant sur différentes disciplines : les arts plastiques, la science, les mathématiques. »

En direction des plus jeunes, Gilles Campana, intervenant a apporté son expertise avec Corinne Messager sur les questions d’énergies, dans le cadre du programme La main à la pâte qui vise à la vulgarisation des sciences.