Théâtre : L'école des femmes au 3 Casino

Publié le

Vendredi 17 février 20h30
L’école des femmes
Au 3 Casino.
Tarif : 9 €/12 €.

Agrandir le plan
théâtre, concerts, jeune public, danse, spectacles de rue et évènements de plein air
  • Adresse : Maison de la vie associative
    avenue du 8 Mai 1945
  • Code postal : 13120
  • Ville : Gardanne
  • Téléphone : 04 42 65 77 00
  • Fax : 04 42 58 35 52
  • Courriel : resa-spectacle@ville-gardanne.fr
  • Horaires d'ouverture :
    8h30-12h, 13h30-17h30
 
Agrandir le plan
2 salles classées art et essai ouvertes 7 jours sur 7
  • Adresse : 11, Cours Forbin
  • Code postal : 13120
  • Ville : Gardanne
  • Téléphone : 04 42 51 44 93 (administration) - 08 92 68 03 42 (répondeur, 0,34 €/minute)
  • Site web : http://www.cinema3casino.fr/
  • Page Facebook : https://www.facebook.com/Cinema3casino/
  • Commentaires : Tarif plein : 7,90 €. Tarif réduit : 6,70 € (sur justificatif pour les chômeurs, les étudiants, les + de 60 ans, les travailleurs handicapés et les familles nombreuses). Moins de 25 ans : 5 €. Moins de 14 ans : 4 €. Mercredi et matinée : 5 €. Abonnement : 5,75 € la place. Carte de 6 places à 34,50 € dont 3 € de frais de mise en service. Les chèques-cinéma L’Attitude 13 (émis par le Conseil général des Bouches-du-Rhône) et Ciné-lecture (émis par le Conseil régional PACA) sont acceptés.
 

L’école des femmes est une comédie de Molière écrite en vers et déclinée en cinq actes. Ce grand classique du théâtre créé en décembre 1662 au Théâtre du Palais Royal est interprété par la compagnie Nieto et met en scène Arnolphe, un vieux célibataire très méfiant à l’égard des femmes, qui choisit d’élever Agnès, une jeune fille de condition très modeste, suivant sa méthode. Il la laisse ainsi dans l’ignorance la plus complète des histoires du grand monde et de toutes les tentations pernicieuses pour s’en faire une épouse sûre et soumise...

Mais « le monde est une étrange chose » et rien ne se passera selon ses précautions et ses prévisions. Il ne faudra pas plus de vingt-quatre heures pour qu’Agnès, jeune orpheline innocente, ne devienne une femme libérée par l’éclosion en son for intérieur du sentiment amoureux. Encore une fois, l’Amour apparait comme celui qui impose le voile et celui qui le déchire.

 

Dans l'actu