Culture

Souk des sciences, quel bazar ! Energies 395 - Stéphane Conty

Mis à jour le

L’édition 2013 du Souk des sciences fait partie de la programmation Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture et s’installe dans quatre lieux différents. A Gardanne, il a investi les abords du bâtiment Bontemps le 3 avril dernier.

LE SOUK DES SCIENCES est arrivé à Gardanne en 2011 dans le cadre d’une convention de partenariat entre l’université Paul-Cézanne et la municipalité mise en place pour développer des actions communes sur la culture scientifique. Il fête cette année son dixième anniversaire pour la plus grande satisfaction d’Hassan Bitar son créateur, qui en rappelle la philosophie. « L’objectif du Souk des sciences est d’amener les enfants à faire des études scientifiques. Ces temps de rencontre sont une manière de présenter la science de manière ludique et amusante. »

Pour mener à bien cette mission les scientifiques n’hésitent pas à sortir dans la rue présenter leurs travaux au public, petits et grands. Un exercice difficile de vulgarisation pour mettre la science à la portée de tout un chacun, que les intervenants ont cependant relevé avec brio durant cette journée.

A L’HONNEUR CETTE ANNÉE, la couleur rouge présente notamment avec les fourmis rouges, le laser rouge ou encore le rouge à lèvres. Parmi la vingtaine de stands exposés à la curiosité des visiteurs, on a pu découvrir la collection de géologie du Muséum de Marseille, des peintures ethniques, de quoi sont faites les capsules de déodorant ou de médicaments. Les Gardannais ont pu retrouver le projet de maison durable développé par des élèves de l’école primaire Château-Pitty et des collégiens du Pesquier (lire le numéro 393 d’énergies), ainsi que la présentation de la betterave longue de Gardanne. Les plus actifs ont également pu faire des maths amusantes ou se glisser dans le planétarium installé dans l’espace Bontemps.

Rendez-vous au mois d’octobre pour l’édition 2013 de la Fête de la science qui s’inscrira également dans le cadre de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture et qui promet d’être particulièrement riche cette année.