Orchestres à l’école

Quand la musique se fait vecteur de mémoire Energies 397 - Stéphane Conty

Mis à jour le

Avec le London Symphony Orchestra, des élèves de l’école Pitty viennent de participer à deux concerts au Camp des Milles après une représentation au Grand Théâtre de Provence à Aix.

LES ORCHESTRES À L’ÉCOLE sont une merveilleuse aventure musicale pour les enfants qui entrent dans le dispositif. C’est aussi un moyen de côtoyer des ensembles de renom comme le London Symphony Orchestra (LSO). Enfin, c’est une opportunité de découvrir des lieux chargés d’histoire comme le camp des Milles. Situé aux abords du village des Milles, ce musée est hébergé dans un monumental et austère bâtiment de brique rouge, qui fut d’abord une tuilerie avant de devenir en septembre 1939 un camp d’internement et à partir de 1942 une étape avant la déportation vers Auschwitz. Dans ce camp de nombreux intellectuels et artistes, notamment allemands ont été internés et y ont laissé des oeuvres, traces de leur passage et de l’enfer qu’ils ont vécu ici.

C’EST DANS CE LIEU PARTICULIER que le 17 mai dernier 29 élèves de CM1 de l’école Château- Pitty se sont produits dans le cadre des Orchestres à l’école, pour jouer une oeuvre originale en collaboration avec des musiciens du LSO et trois classes d’autres communes qui s’inscrivent dans le dispositif. Le concert était divisé en quatre temps, chacun évoquant une personne ayant vécu dans le camp, soit deux internés, un gardien et une infirmière, et joué par une classe avec des musiciens du LSO.

« Avec la classe de Château-Pitty nous avons travaillé autour de Franz Meyer, un artiste allemand interné aux Milles et qui a réussi à s’échapper. Le projet, débuté en mars, s’articule autour d’un travail musical notamment sur l’expression de trois couleurs, le noir, le rouge et le jaune, ainsi que sur le site et la biographie de Franz Meyer. Les enfants ont beaucoup gagné en ouverture aux autres, et également en anglais puisque certains musiciens du LSO ne parlent pas français, » explique François Le Gall, coordinateur du projet à la médiathèque.

LE 10 JUIN les enfants impliqués dans les Orchestres à l’école se produiront à La Halle à partir de 19h. Au programme, une création autour du film Le voyage dans la lune de Georges Méliès, quatre extraits de La Traviata de Verdi, une danse sur le thème de la lune chorégraphiée par les élèves de CP de l’école Château-Pitty et la projection d’un film en stop-motion qui met en images Le choeur des Bohémiens de Verdi.

Le camp des Milles

Inauguré en septembre 2012, c’est un site mémorial de 7 ha qui compte 15000m2 de bâti, reconnu comme Monument historique par le Ministère de la Culture et comme l’un des neuf hauts lieux de mémoire français par le Ministère de la Défense. Il se compose de trois volets : Un volet historique pour connaître l’histoire des internements et des déportations des Milles vers Auschwitz (1939-1942) Un volet mémoriel pour découvrir un camp quasiment intact qui fut un “Vel d’Hiv du Sud” sous autorité française Un volet réflexif, inédit sur un lieu de mémoire, avec des clés de compréhension pluridisciplinaires sur les mécanismes humains qui peuvent mener au génocide. On y trouve des ateliers pédagogiques et de recherche, des conférences et débats, un centre de ressources et de formation, des événements culturels, des expositions permanentes et temporaires.

Pour en savoir plus :
http://www.campdesmilles.org
Tél. 04 42 39 17 11