Travaux

Nouvelle jeunesse pour le puits Morandat Energies 421 - Bruno Colombari

Mis à jour le

Le hall du mineur du puits Y a été rénové par des entreprises locales cette année, alors que la dernière tranche de l’Hôtel d’entreprises, désormais géré par la CPA, est bientôt achevée.

PENDANT QUINZE ANS, IL A VU PASSER CHAQUE JOUR PLUSIEURS CENTAINES DE MINEURS DESCENDANT À 1100 MÈTRES DE FOND OU REMONTANT À LA SURFACE. Puis il s’est brusquement vidé au début de l’année 2003 après la décision par l’État de fermer la mine. Avec le rachat par la Ville du carreau Morandat et des bâtiments, le hall du mineur a peu à peu repris vie : les ailes de bureau ont été transformées en Hôtel d’entreprises accueillant des jeunes sociétés, tandis que le hall recevait ponctuellement le public pour la Fête de la science ou le Forum sur les énergies nouvelles.

Afin de le rendre plus agréable, il a été décidé l’an dernier de le rénover en refaisant le sol, en rafraîchissant les murs et les menuiseries et en travaillant la déco avec des films de couleur placés sur les parties vitrées et des photos grand format illustrant la vocation industrielle puis technologique du lieu. Les travaux ont commencé par le sol, où les dalles d’origine ont été enlevées et remplacées par du béton ciré. Un chantier d’importance (il y avait plus de 1 000 mètres carrés à décaisser) confié à l’entreprise gardannaise GTI, avec Provence impression (à qui l’on doit le traitement de sol du cours Forbin). La peinture des façades et des passerelles, passablement décrépie, a été entièrement refaite avec un blanc lumineux. Enfin, les menuiseries métalliques ont également été reprises. Les films de couleur qui vont filtrer la lumière du jour ont été conçus par la société Tep’s Blindver installée au Parc d’activités Bompertuis tout proche. Le coût des travaux, financés par la Ville, s’élève à 220 000 €.

EN PARALLÈLE À CE CHANGEMENT D’ASPECT, L’HÔTEL D’ENTREPRISES DONT LES LOCAUX DONNENT DE PART ET D’AUTRE DU HALL a vu sa quatrième tranche aménagée. Il s’agit du premier étage de l’aile Ouest, d’une surface d’environ 700 mètres carrés et qui comporte une quinzaine de bureaux de 20 à 50 mètres carrés ainsi qu’une salle de réunion. C’est la Communauté du pays d’Aix (CPA) qui a pris en charge l’Hôtel d’entreprises depuis le début de l’année, la Ville pilotant les travaux et s’occupant des fluides, de l’entretien et de la maintenance.

Le montant des travaux, 426 000 €, sera pris en charge par la CPA. Dix-sept sociétés travaillant dans les secteurs de l’innovation et des nouvelles technologies (commerce en ligne, environnement, microélectronique...) y sont actuellement installées pour une durée maximum de quatre ans. Pour la plupart, elles suivent le parcours logique qui suit la création en incubateur (il en existe un sur le site Charpak de l’école des Mines de Saint-Étienne, avec lequel la CPA a passé une convention) ou en pépinière (la CPA en gère deux, à Pertuis et à Meyreuil). L’Hôtel d’entreprises, outre des tarifs inférieurs à ceux du marché (mais progressifs sur la durée), permet aussi aux sociétés de travailler en complémentarité, ce qui peut toujours être utile. Et elles ont accès aux animations organisées par la CPA.