Notre centre de vaccination déjà complet jusqu'à début mars

Publié le

Gardannais, Bivérois,

Cette mise en place du centre de vaccination de la COVID-19 nous montre, de l’intérieur, toute la complexité de cette opération et toute la lourdeur de la fameuse bureaucratie Française.

En étant dans les coulisses, je comprends mieux pourquoi notre pays a pris tant de retard dans sa campagne de vaccination par rapport aux autres pays européens. Rajoutons à cela les informations qui se mélangent aux fake news et aux sempiternels débats stériles où les opinions opposées paraissent si incontestables dans les bouches de ceux qui les affirment.

Alors, quand je découvre ce matin la Une du quotidien La Provence « quel chantier » pour évoquer l’installation de nos centres de vaccination, je me dis qu’il résume parfaitement la situation.

Ce soir, je l’affirme, si le nombre de centres n’augmente pas, on va dans le mur ! On ne s’en sortira pas.

Ce matin, le standard de la Mairie n’a cessé de sonner et je remercie Mina qui assume parfaitement son rôle si difficile en cette période de crise. Des Marseillais appellent même Gardanne à la recherche d’une place pour recevoir l’injection de l’espoir.

Tous les centres des Bouches-du-Rhône affichent complets. Sur le nôtre, avec des créneaux toutes les heures, il est désormais impossible de réserver sa place jusqu’à, au moins, début mars. La CPTS Provence Santé réfléchit à des solutions, comme la possibilité de nouveaux créneaux d’une demie heure pour la deuxième semaine. Nous verrons comment cela évolue quotidiennement et je vous tiendrai informé.

Mais, ne nous voilons pas la réalité... ça ne sera jamais assez ! Sachant que la vaccination concerne, pour le moment, uniquement les plus de 75 ans et les personnes à hauts risques, qu’en sera-t-il lorsque l’ensemble de la population pourra accéder à cette vaccination ?

Dès lundi, je vais donc solliciter les onze autres Maires qui dépendent de notre CPTS Provence Santé et donc de notre centre de vaccination Gardannais. Ensemble, nous devons monter au créneau. Ensemble, nous aurons plus de poids.

D’autres centres doivent se préparer pour pouvoir être prêts lorsque les vaccins, en grand nombre, seront disponibles. Ne perdons plus de temps et cette fois-ci, anticipons ! Ce que le Gouvernement n’a pas fait en prévision de la vaccination. Et c’est maintenant aux Mairies et aux professionnels de santé locaux de rattraper le retard.

Encore merci à nos partenaires, la CPTS Provence Santé et l’AGIL sans qui, rien ne serait possible. Et merci au personnel municipal une nouvelle fois mobilisé pour vous, Gardannais et Biverois.

Bonne soirée à tous.
Hervé GRANIER
Maire de Gardanne et Biver

 

Dans l'actu

Zone bleue

Préparez-vous à sortir votre disque pour une heure de stationnement