Non aux dépôts sauvages

Publié le

Non aux dépôts sauvages ! Les services de la Ville et les élus se mobilisent.

Le confinement du printemps avait vu se développer, aussi bien en ville qu’en colline, des dépôts sauvages de déchets divers, gravats, meubles, électroménager, ferraille, déchets verts… Rappelons qu’un dépôt sauvage commence dès lors que vous déposez un sac poubelle sur la voie publique en dehors des conteneurs prévus à cet effet et hors des jours de collecte.

Dans Energies de novembre, un dossier revient rappelle ce qui existe pour vous débarrasser correctement de vos déchets autres que les ordures ménagères et le tri sélectif :

- La collecte à domicile et sur rendez-vous préalable pour les déchets verts et les encombrants en appelant le 04 42 91 49 00. Ne sortez pas vos déchets sur la voie publique plusieurs jours avant la date, sinon ils constitueront un dépôt sauvage !

- Le dépôt en déchèterie à La Malespine du lundi au samedi de 9h à 17h45, ou dans les déchèteries de Bouc-Bel-Air ou de Meyreuil le dimanche et jours fériés de 9h à 12h.

C’est aussi l’occasion de rappeler les sanctions prévues par la loi : pour un particulier, de 68€ à 450€ pour un dépôt de déchets dans la rue en colline, pouvant aller jusqu’à 1500€ si vous avez utilisé un véhicule pour les transporter, article L541 du code de l’environnement. Pour un professionnel, jusqu’à 75000€ d’amende et deux ans de prison.

Pascal Nalin, adjoint au maire délégué à la Transition énergétique et écologique et à l’Environnement, s’exprime aussi sur le sujet :

« Désormais, à la demande de notre premier adjoint, Antonio Mujica, un camion benne tourne toute la journée sur Gardanne et Biver à l’affut de ces dépôts sauvages. Il y a une réelle volonté de la majorité de lutter contre ces mauvaises habitudes de certains de nos habitants. Les solutions existent. Nous avons la chance sur notre commune d’avoir une déchèterie, il faut l’utiliser. Pour les personnes qui ne peuvent se déplacer, il est possible également de faire appel au ramassage au porte-à-porte, géré par la Métropole. Les rendez-vous de ramassage au porte-à-porte doivent être pris avant et non après avoir déposé des déchets dans la rue. Je tiens à rappeler qu’il est formellement interdit de déposer des meubles, des matelas, des jouets, des déchets verts ou autres près ou dans les bennes de collecte ou des points d’apports volontaires. Nous nous devons de tout faire pour enrayer ce problème majeur. En premier lieu, il faut rappeler les bons gestes et les bonnes pratiques que tout le monde doit avoir. Donc, après une période de prévention, nous passerons aux sanctions. »

Dans ce dossier, retrouvez aussi les propos de Stéphanie Olivero, responsable du service environnement de la Ville, Norbert Del Campo, adjoint au responsable de la police municipale et François Ory, habitant de la Pinède Notre-Dame.

 

Dans l'actu