N°17 - Autoriser Monsieur le Maire à signer une convention avec Monsieur le Président de l’Office du Tourisme Rapporteur M. Menfi

Mis à jour le

M. MENFI : L’Office du Tourisme ayant bénéficier pour 2018 d’une subvention d’un montant de 80 000 euros au titre du fonctionnement est concerné par ces dispositions. Cette convention doit définir l’objet, le montant et les conditions d’utilisation de la subvention attribuée.

M. GARELLA : M. Menfi, je sais que vous aimez profondément la vieille ville. Je le sais sincèrement, ça vous touche beaucoup. Nous avons fait le tour, avec un archéologue de formation, qui a fait un vrai travail. Et c’est vrai que je ne connais pas si bien Gardanne, parce qu’il y avait des pierres, des voûtes, vraiment des choses remarquables dans la vieille ville et qui sont en train de s’abîmer. Et j’aimerais savoir dans le budget quel était le montant alloué pour restaurer tout cela. Si vous n’avez pas d’argent pour restaurer le centre ancien, au-delà simplement de la voirie et des réseaux, ça mérite d’être mis en valeur. Il faut que vous ayez un budget pour restaurer cela. Donc ma question était, quel est le montant que l’on a pour mettre en valeur la vieille ville pour que l’office du tourisme puisse avoir des touristes, parce que je ne pense pas que les touristes vont aller visiter le parking Savine ! Là où c’est intéressant, c’est le cabanon Cézanne, c’est le clocher...

M. MEI : Ils visitent même le cimetière.

M. GARELLA : J’aurais aimé connaître quel est le montant du budget pour restaurer notre vieille ville par an, avec huit millions d’euros d’excédent.

M. MEI : C’est une question de commission des Finances. Qui vous a représenté à la commission des Finances qui s’est réunie il y a quelques jours ?

M. GARELLA : Justement, on peut vous en parler.

M. RIGAUD : Je vais vous répondre puisque vous m’interpellez. En l’occurrence, comme je ne suis pas retraité et que je travaille, dès lors qu’on ne m’envoie pas de convocation en bonne et due forme, je ne peux pas venir quand ces commissions ont lieu à 17h un jour de semaine. Cela fait un an que j’avais averti, j’ai rappelé tout à l’heure la situation : l’agenda hebdomadaire ne me suffit pas pour venir à ces différentes commissions.

M. MEI : La loi vous autorise à prendre des heures au sein de votre entreprise et elles sont payées. Je suis prêt à vous signer un papier disant que vous êtes convoqué. Encore faut-il que vous veniez me le demander...

Mme APOTHELOZ : L’Education Nationale demande des ordres de mission pour pouvoir changer les choses. C’est juste un ordre de mission qu’il faut pour M. Rigaud.

M. MEI : Nous avons ici d’autres enseignants qui, lorsqu’ils ont besoin, je leur signe une décharge. Donc je vous conseille de faire la même chose.

M. RIGAUD : Comme on n’a que l’agenda qui arrive le vendredi pour la semaine...

M. MENFI : Vous avez parlé d’un archéologue, ce monsieur là nous a aidé. Si on parle de la noria qui est sur la route de Mimet, c’est avec lui que nous avions réfléchi aux travaux. Nous tenons compte aussi de ses remarques. Quand on peut le consulter, nous ne manquons pas de le faire.

VOTE
UNANIMITÉ