Morandat : symbole des énergies de la victoire Energies 460 - Octobre 2016 - Jeremy Noé

Mis à jour le

Les entrepreneurs et start-upeurs du pays d’Aix se sont donné rendez-vous en septembre au puits Morandat pour une journée d’échanges. Tout un symbole pour ce lieu qui entame cette année une nouvelle vie, avec des travaux destinés à en faire l’un des poumons économiques de la métropole. Mille emplois sont à la clé.

TROIS FOIS PAR AN, LES ENTREPRENEURS DU PAYS D’AIX, RÉUNIS SOUS LA BANNIÈRE DE PAYS D’AIX DÉVELOPPEMENT
CLUB ÉNERGIES DE LA VICTOIRE, se donnent rendez-vous pour une journée de réseautage autour d’un cocktail dans un lieu emblématique du territoire. Gardanne avait participé pour la première fois en juin 2014, après son intégration dans la Communauté du pays d’Aix, en recevant le Club énergies de la victoire à l’Entente pour la forêt méditerranéenne. Le directeur de Pays d’Aix développement de l’époque nous expliquait alors :

« On choisit un lieu et il s’agit de voir ce qu’il fait, son exemplarité, en quoi il rayonne sur la région. (...) Nous montrons également comment il tisse des liens avec le tissu économique local : sous-traitance, partenariats... les entreprises doivent se sentir solidaires et doivent sentir qu’elles appartiennent au pays d’Aix. À la fois pour la promouvoir dans leurs déplacements, mais aussi pour mieux se développer et travailler ensemble. »

Ce n’est donc pas un hasard si pour son deuxième rendez-vous à Gardanne, le Pays d’Aix développement a choisi le puits Morandat pour son grand raout. C’est que le lieu est en pleine ébullition. Ex puits de mine, actuellement hôtel d’entreprises et studio de télévision (pour la série de France 2 “Caïn”) le puits a commencé sa mue le mois dernier.

LES TRAVAUX COMMENCENT À MORANDAT
Il s’agit, entre aujourd’hui et 2019, d’aménager le puits Morandat afin que le site puisse accueillir un parc d’activités spécialisé dans les TPE/PME innovantes engagées dans une démarche d’économie sociale et solidaire, avec un potentiel d’environ mille emplois créés et plusieurs centaines d’emplois induits. Porté par la Société d’économie mixte d’aménagement de Gardanne et sa région (Semag), dont la Ville est actionnaire majoritaire, le projet concerne neuf des quatorze hectares du puits, soit 80000m2.

Devant le parterre présent pour les rencontres Club énergies de la victoire, Nicolas Fortuit, directeur de la Semag, valorisait « une situation géographique incroyable sur le territoire, qui permet à la Ville d’être ambitieuse en termes d’objectifs quant à la qualité du projet et des entreprises qu’on souhaite voir s’installer sur le site. Il y a une volonté de regarder vers le futur, le but c’est de créer des milliers d’emplois pérennes, de ceux qui feront le XXIe siècle. »

La première phase de ce développement vient de commencer avec les premiers coups de pioches. Et le maire de rappeler un projet lui aussi bien enclenché : raccorder les futures entreprises de Morandat à un réseau de chaleur alimenté par la géothermie, la captation des eaux d’ennoyage du puits Morandat. Car le puits Morandat version 3.1 aura aussi pour vocation de servir d’exemple. Il s’agira -fidèle à la politique de développement de culture scientifique- d’y installer aussi un Centre de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI), lieu de rencontre entre sciences, technologies et activités économiques, dédié à tous les publics, avec une attention particulière envers les publics adolescents et jeunes adultes. Ce centre offrira des lieux de découverte, de pratique et de débat dans différents domaines scientifiques, technologiques et même artistiques. À suivre très vite !


DIX ANS DU RÉSEAU PÉPINIÈRES D’ENTREPRISES EN PAYS D’AIX
Dans le cadre de ses missions de développement économique, le Territoire du pays d’Aix accompagne financièrement, administrativement et matériellement les nouvelles entreprises. Son réseau de pépinières fête cette année ses dix ans. L’occasion de transmettre quelques chiffres : cent cinquante start-ups (plus de mille personnes) accueillies, dont par la suite 90% restent sur le territoire. Lequel est doté de deux pépinières (Meyreuil et Pertuis) et deux hôtels d’entreprises : Meyreuil et Gardanne, suite à l’intégration de la Ville dans le pays d’Aix (Métropole).

L’hôtel du puits Morandat, mis en place et défendu par la Ville après la fermeture de la mine en 2004, accueille aujourd’hui dix-sept entreprises. Elles œuvrent dans les systèmes de mesures et bancs d’essais, le design de systèmes et circuits intégrés, la distribution de matériel médical, la publicité... parmi elles, Alhena se distingue en développant “Sociallymap” une solution d’automatisation des réseaux sociaux pour faciliter l’utilisation de Facebook, Twitter and Co à destination des entreprises. La jeune pousse a levé au printemps dernier 1,2 million d’euros pour son développement, et vient de se voir remettre le prix “ User expérience” par la FrenchTech Aix-Marseille, “Le” réseau des entrepreneurs high-tech de la région, labellisé par l’État en vue de développer une Silicon valley à la française.

« Ce prix récompense nos efforts pour satisfaire les clients à plusieurs niveau, ergonomie de notre logiciel et relation clients. Le fait de mettre nos clients au centre de toutes nos réflexions est quelque chose que nous faisons depuis le début de l’aventure, et cela paye aujourd’hui, » explique Florent Hernandez, PDG d’Alhena. « Nos clients trouvent l’interface du logiciel extrêmement simple, malgré les nombreuses fonctionnalités, et ils sont tout à fait ravis de la relation qu’ils peuvent avoir avec nos équipes, que ce soit lors d’échanges commerciaux ou techniques. Évidemment, nous sommes très heureux d’avoir eu cette reconnaissance ! »