Morandat, l'exigence du développement durable et solidaire

Publié le

Le puits Morandat, actuellement en travaux, doit devenir l’un des poumons économiques d’Aix-Marseille Métropole. C’est la Semag, Société d’économie mixte et d’aménagement de la Ville, qui pilote cette reconversion, avec un seul mot d’ordre : l’ambition !

Ex puits de mine, hôtel d’entreprises, studio de télévision... et bientôt pôle économique à la pointe de l’économie solidaire et durable, avec la création d’un millier d’emplois. Le pôle Morandat, actuellement en travaux pour trois ans, a pris le virage du 21e siècle pied au plancher. À la manoeuvre : la Semag, Société d’économie mixte et d’aménagement dont la Ville est actionnaire majoritaire, sous l’autorité du Maire. Après le parc photovoltaïque, la production de biogaz, les circuits courts...

Gardanne souhaite continuer dans la voie de l’écologie et proposer une zone d’activité exemplaire dans Aix-Marseille Métropole, en accueillant des entreprises innovantes et soucieuses de développement durable, comme l’a mis en évidence le premier comité d’agrément du site en novembre dernier. Sur quatre entreprises désireuses de s’installer sur le site, le comité (y figurent la Semag, la Métropole, la communauté d’agglomération du pays d’Aix...) en a recalé deux. « La facilité aurait été de tout vendre à des promoteurs. Mais nous sommes rigoureux sur les critères, » souligne Elsa Long-Brun, Responsable aménagement, énergie et développement à la Semag.

« Pour venir s’installer chez nous, l’entreprise doit présenter un projet ancré dans l’innovation high-tech, sociale ou solidaire et montrer patte blanche au niveau de son projet économique. Nous regardons le nombre d’emplois espérés, le ratio surface occupée / quantité d’emplois créés. Si une entreprise nous permet de vendre une surface importante mais ne crée pas assez d’emplois à notre goût, cela ne nous intéresse pas. De la même manière, nous prenons en compte s’il s’agit d’une simple délocalisation d’une entreprise de la Métropole. Cela n’a aucun sens de prendre de l’emploi ici si c’est pour créer du chômage ailleurs. » Autres critères pris en compte : le projet architectural, la clause d’insertion sociale...

La situation très attractive du puits Morandat permet à la Ville et à la Semag d’être aussi ambitieuses. Gardanne est à la croisée d’Aix et de Marseille sur la voie rapide, est desservie par le TER, et dispose de nombreux services (écoles, équipements sportifs et culturels...). En bordure de pinède, le puits Morandat est un cadre de travail idéal. Son raccordement prochain au chauffage par géothermie (autre projet exemplaire à Gardanne !) sera un atout de taille, la création sur place d’un hôtel, d’une crèche, d’une restauration collective et d’un centre culturel seront quatre autres arguments poids lourds.

Ils sont déjà deux à l’avoir compris, dont une qui peut être citée : Steripur, une entreprise innovante dans l’agroalimentaire (munie d’un brevet international), “très pressée” de s’installer. D’autres devraient très vite lui emboîter le pas. Nous y reviendrons.

 

Dans l'actu