Social

Logement, la Ville s’engage Energies 430 - Stéphane Conty

Mis à jour le

Depuis son entrée dans la CPA en janvier 2014, la commune a transféré la compétence habitat à la structure intercommunale. Pour autant elle a conservé un service dédié et s’implique fortement sur toutes les questions liées au logement, depuis la construction de nouveaux logements jusqu’à la gestion du parc social, en passant par la mobilisation des aides financières pour l’amélioration de l’habitat ou pour l’accession à la propriété.

LE LOGEMENT EST L’UN DES DOMAINES QUI PRÉOCCUPENT LE PLUS DE NOMBREUX FRANÇAIS. UNE PRÉOCCUPATION D’AUTANT PLUS GRANDE qu’en période de crise et de chômage important la demande en logements à loyers modérés est plus forte, alors que dans le même temps la mobilité à l’intérieur du parc social diminue.Au 1er janvier 2013 Gardanne comptait 2077 logements à loyer modéré recensés, ce qui représente un taux de 23,7 % du parc de logements de la ville. Ce chiffre inclut les logements étudiants du lycée agricole de Valabre et du site Charpak, ainsi que la maison de retraite du Domaine de l’Olivier, ces types de structures étant comptabilisées comme du logement HLM.

« Pour toute construction d’un ensemble de plus de dix logements HLM à Gardanne, la commune dispose de 30% des attributions, et quand la CPA donne des subventions pour construction de logements, nous récupérons aussi un contingent d’attributions, » explique Nathalie Nerini, adjointe au maire et conseillère communautaire déléguée à l’habitat-logement.

« Si nous garantissons l’emprunt pour le bailleur social,cela nous donne un contingent supplémentaire.Pour plus de transparence nous avons par ailleurs créé un Conseil local du logement qui réunit élus, techniciens de l’urbanisme et travailleurs sociaux dont les missions sont notamment de travailler sur les questions relatives au parc social, aux bailleurs privés et sociaux, et sur tout autre dossier important en matière de logement. »

PLUS LARGEMENT, LA VILLE COMPTAIT 9210 LOGEMENTS EN 2011, DONT 8629 RÉSIDENCES PRINCIPALES divisées en 52 % de logements individuels et 48 % de collectifs. Un peu plus de la moitié sont occupés par leurs propriétaires, le reste étant habité à parts égales par des locataires du parc privé et par des locataires du parc social. « Notre service urbanisme étudie de près les projets de constructions d’ensembles de logements sur la commune. Nous avons une forte demande de Gardannais pour des T2 et des T3, alors que globalement les promoteurs préfèrent privilégier les T1 et T2 pour plus de rentabilité, » souligne Nathalie Nerini.

Par ailleurs, près de 400 logements vacants depuis plus d’un an ont été recensés à Gardanne en 2014. Un phénomène qui n’a pas échappé aux services de la commune qui a rapidement lancé un plan d’action comme le souligne Nathalie Nerini :« Nous avons noué un partenariat avec avec l’Association logement Pays d’Aix (Alpa) qui démarche les propriétaires de ces logements vacants pour leur proposer de les louer en leur apportant des garanties. »

L’Alpa propose aux propriétaires de louer leur logement à des familles aux revenus modestes. C’est l’association qui loue le bien et qui éventuellement au bout d’une année, fait “glisser” le bail vers le locataire. L’Alpa assure un suivi tout au long du bail en partenariat avec le Centre communal d’action sociale, s’occupe de la gestion locative, garantit le paiement du loyer et la bonne tenue du logement. Si le logement nécessite des travaux en amont, l’association peut apporter une aide technique au montage de dossier pour l’obtention d’aide à la rénovation du bien.

EN CE QUI CONCERNE LA RÉNOVATION IMMOBILIÈRE, et notamment celle des façades, la commune proposait jusqu’ici une subvention de 900€ pour certains périmètres spécifiques. Avec l’entrée dans la CPA un nouveau dispositif devrait prochainement être proposé. L’ANAH peut aussi aider les propriétaires et copropriétaires à faire des travaux de rénovation. Qu’il s’agisse de rénovation ou de construction de neuf, l’efficacité énergétique du logement est devenue un enjeu majeur aussi bien en terme environnemental qu’économique.

Pour accompagner les personnes intéressées la municipalité a mis en place en partenariat avec l’association Écopolénergie, un espace info énergie (voir page 15). « Je souhaite aussi que nous développions notre action sur les aspects liés à l’aide à l’accession à la propriété à propos desquels les gens sont souvent peu et mal informés. Sous certaines conditions, notamment de revenus, la CPA peut proposer une subvention de 4000€ ou un prêt de 25000€ à taux zéro. En 2014, j’ai soutenu le dossier de six familles gardannaises qui ont pu en bénéficier, »ajoute Nathalie Nerini.

Infos pratiques
Pour toute demande de logement social, recherche de logement, projet de rénovation de l’habitat ou de mise en location d’un logement, ne pas hésiter à contacter le service Habitat de la ville au 146 avenue Mistral, tél. 04 42 51 56 87. Il est ouvert le lundi de 13h30 à 17h, et du mardi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h.

Vous avez un logement à louer ?
Une réunion de présentation des prestations proposées par l’Association logement Pays d’Aix (Alpa) aux propriétaires souhaitant mettre en location un logement est programmée le mardi 17 février à 17h30 en Mairie (voir page 5).

Nathalie Nerini* : « Une procédure simple et transparente »

Quelle est la situation du logement social à Gardanne ?
Avec Aix-en-Provence, la Roque-d’Antheron et Vitrolles, Gardanne est l’une des seules communes de la CPA en règle avec la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) en matière de logement social. Nous avons actuellement 984 familles qui ont fait une demande de logement, et une rotation du parc qui nous permet de répondre à seulement 80 d’entre elles au maximum chaque année. Le plus navrant est que la majorité des demandeurs sont des salariés qui n’ont pas les moyens de se loger dans le parc privé.

La Municipalité poursuit une politique de construction d’appartements HLM répartis sur l’ensemble du territoire, garantie de mixité sociale. Nous demandons aux promoteurs privés de consacrer 30% de logements à loyer modéré dans les constructions neuves.

Comment est décidée l’attribution des logements à loyer modéré ?
La procédure est simple et transparente. Quand un logement se libère ou vient de se construire, la ville propose 3 candidats au bailleur. Les deux premiers sont pris dans la liste des demandeurs par ordre d’ancienneté du dépôt de dossier, le troisième est une situation d’urgence. Pour les cas d’urgence les dossiers sont notamment étudiés lors des réunions du Conseil local du logement. Toutefois c’est le bailleur qui va décider qui il va prendre parmi ces trois dossiers.

Les gens doivent savoir que la commune ne dispose pas de l’ensemble des logements sociaux de son territoire pour proposer ses candidats. Il y a aussi des contingents pour la préfecture, le Conseil général, l’Action Logement 1% et les bailleurs sociaux qui eux aussi peuvent proposer leurs dossiers dans le cadre de leurs contingents respectifs. Si avec certains nous pouvons négocier de disposer de tout ou partie de leur contingent, avec d’autres ce n’est pas possible.

*Adjointe au maire et conseillère communautaire déléguée à l’habitat.