Scolaire

Les parents invités à l’école Pitty Energies 356 - Carole Nerini

Mis à jour le

Pour la deuxième année consécutive, l’équipe pédagogique de l’école primaire Château-Pitty a ouvert l’école aux parents. Une occasion de tisser différemment un lien entre les enfants, les enseignants et les familles.

Souvent, quand on est parent, la curiosité de voir comment se comportent et ce que font les enfants à l’extérieur de la maison s’impose naturellement, bien que l’on ait rarement l’occasion d’obtenir des réponses...

Ne vous êtes-vous jamais demandé quelles étaient les méthodes d’apprentissage utilisées par les enseignants, comment était gérée une classe double, ou encore ce que les enfants faisaient à la récréation ?

Les familles des élèves de l’école Château-Pitty ont eu l’opportunité de voir leur curiosité satisfaite grâce à la volonté de l’équipe enseignante qui a ouvert l’école aux parents qui le désiraient.

Aux mois de mars, avril et mai, les enseignants ont accueilli certains d’entre-eux en classe, pendant une demi-journée. Pour Laurence Jan Dayde, directrice de l’école et l’ensemble des enseignants, cette initiative a été un excellent moyen d’entretenir les relations avec les parents.

« La configuration de notre école implantée au cœur du quartier fait que nous voyons peu les parents d’élèves. Nous avons donc cherché un moyen pour les faire venir afin qu’ils se rendent compte du travail et de l’environnement dans lequel évoluent leurs enfants. C’est important pour nous mais aussi pour les élèves qui sont généralement fiers que les parents s’impliquent dans la vie de l’école. »

En ce mardi matin, dans la classe double de la directrice, les écoliers sont sagement assis à leur place tandis que les parents présents observent au fond de la salle. Résolution de problèmes pour un groupe, auto-dictée pour l’autre, tout se passe dans le calme et naturellement. Quand sonne l’heure de la récréation, les enseignants en profitent pour échanger avec les parents qui sont agréablement surpris.

« On se posait des questions par rapport aux cours doubles, expliquent-ils. Nous nous sommes rendus compte que chaque niveau était bien différencié mais qu’il y avait des moments où les enfants pouvaient bénéficier de l’apprentissage en commun. On a aussi découvert que les techniques d’apprentissage avaient changé. Celle de la multiplication par exemple est totalement différente, ça va nous permettre de l’expliquer à nos enfants de la même façon que l’enseignante. »

L’an dernier, plus de 70 parents ont répondu présents à l’invitation des enseignants. Et si les séances pour cette année ne sont pas encore terminées, la participation sera au moins équivalente. « Il est important pour nous d’ouvrir l’école et nous avons l’intention de continuer, poursuivent les enseignants. Nous avons un bon groupe de parents d’élèves qui nous aide lorsque nous en avons besoin, qui est impliqué dans la vie scolaire, qui est force de propositions et il faut à tout prix entretenir ces relations. »