Les parents d'élèves s'investissent Energies n°473 - 26 avril 2017 - Carole Nerini

Publié le

Début avril, un groupe de parents d’élèves issu des différentes écoles de la ville s’est retrouvé en Mairie autour de la signature d’une charte du Comité consultatif des parents. Tout un programme se dessine...

Initié par le secteur Éducation autour d’une démarche citoyenne et participative et sur la base du volontariat, ce comité réunit également des élus, des enseignants ainsi que l’inspectrice de l’Éducation nationale. Comme l’explique Roger Meï en début de séance : « Ça faisait un petit moment que l’on voulait créer une instance avec les parents d’élèves sur d’autres préoccupations que celles des conseils d’école. Vous devez être associés aux projets de la commune afin qu’on puisse y réfléchir ensemble. »

Ce comité, qui regroupe des parents de toutes les écoles permettra également à chacun de savoir ce qui se passe ailleurs, pour développer des actions similaires, apporter son regard, faire naître des projets.

LE RECYCLAGE À L’ORDRE DU JOUR DU PROCHAIN RENDEZ-VOUS

« L’idée, c’est vraiment celle-là, explique Anthony Pontet, adjoint à la Réussite éducative. Travailler sur des projets communs à l’ensemble des écoles, par groupe scolaire, ou par école. Lors d’une première rencontre pour présenter notre démarche, nous avons évoqué quelques thèmes à développer comme le recyclage, le bruit dans les réfectoires, le harcèlement, l’éducation nutritionnelle, les rentrées, les temps périscolaires...  »

Trois à quatre fois par an, une réunion plénière du comité consultatif des parents d’élèves sera organisée dans un établissement différent. La prochaine se déroulera le mardi 2 mai à l’école Lucie-Aubrac sur le thème du recyclage, des actions y étant déjà engagées.

En parallèle, quelques pistes de réflexion avancent : «  Nous travaillons à l’amélioration des tables de tri dans les réfectoires et au recyclage des déchets de restauration, nous réfléchissons aussi à la possibilité que des retraités puissent venir prendre leur repas avec les enfants, poursuit Anthony Pontet. Les échanges intergénérationnels sont importants, nous y tenons. »

 

Dans l'actu