Pratique

Les modes de chauffage Energies 350

Mis à jour le

La Ville de Gardanne place son avenir sous le signe des énergies nouvelles et renouvelables. A travers sa charte pour l’environnement et la continuité du Page (Plan d’action global des énergies, lire p. 6), son engagement passe également par de la sensibilisation des Gardannais. Régulièrement, nous vous proposerons quelques conseils pratiques en matière d’économies d’énergie, en commençant par un thème d’actualité : le chauffage.

Différents types de chauffage

Il existe différents modes de chauffage utilisant des énergies diverses  : le bois sous toutes ses formes, l’électricité, le gaz, le fioul, le pétrole, l’énergie solaire, la géothermie... Tout en émettant des réserves qui tiennent compte de l’isolation du logement, de sa situation géographique, de la vétusté du système de chauffage, une comparaison du coût des énergies pour les ménages a été publiée récemment sur le site de l’Ajena (Argus des énergies). Des résultats qui n’incluent pas l’investissement ni l’entretien. Pour un logement de 100 m2 où vivent 4 personnes construit dans les années 90, voici quelques chiffres indiquant le prix au kWh : soleil 0 €, bois entre 0,026 € et 0,07€, pompe à chaleur géothermique 0,055 €, gaz 0,076 €, fioul domestique 0,091 €, gaz propane 0,14 €, pétrole pour poêles 0,145 €.

Les efforts de la municipalité

En matière de chauffage, la chaudière à charbon desservant notamment les écoles de Biver va être remplacée par une chaudière bois, comme celle qui fonctionne depuis quelque temps à Fontvenelle. Les systèmes de chauffage et les installations qui se trouvent dans les bâtiments communaux font l’objet d’une étude. En parallèle, des régulateurs ont été remplacés qui permettent des économies réelles, des correspondants énergie existent dans chaque service municipal afin qu’ils sensibilisent les agents communaux en vue de faire des économies.

Quelques conseils pratiques

Accepter de modifier légèrement ses habitudes en matière de consommation d’énergies peut faire baisser sa facture : baisser la température d’un degré représente une économie d’environ 7% sur sa facture, pensez à faire entretenir votre système de chauffage, adaptez la température aux différentes pièces, fermez tous les volets dès que la température extérieure baisse, en période d’inoccupation pensez à réduire votre système, enfin pour aérer une pièce, cinq minutes suffisent.

L’impact sur l’environnement

L’énergie la plus propre est bien sûr l’énergie solaire : disponible naturellement elle n’engage aucun transport. Parmi les combustibles fossiles, le gaz naturel génère très peu de dioxydes souffre (SO2), peu d’oxydes d’azote (NOx) et nettement moins de CO2 que les autres énergies. Le charbon émet quant à lui des quantités importantes de SO2, NOx et CO2 ainsi que des particules de poussière, des métaux lourds et des hydrocarbures. Le fuel et le propane se situent entre le gaz naturel et le charbon. Le bois, dit énergie neutre absorbe autant de CO2 qu’il en émet lors de sa combustion. En revanche, il émet du NOx et son transport génère de la pollution.

Enfin, si l’énergie électrique n’émet aucune pollution sur son lieu d’utilisation elle arrive chez vous en ayant consommé une grande quantité d’énergie lors de sa production et de son transport, sans oublier la pollution provoquée par la plupart des centrales.