Scolaires

Les joies des classes de découverte Energies 379 - Carole Nerini

Mis à jour le

Fin juin, les familles des enfants qui sont partis en classe de découverte ont été conviées à une soirée pour replonger au coeur des séjours effectués. Diaporama photo, expositions, carnets de route, rien n’a été oublié.

Pour la deuxième année consécutive, la municipalité a tenu à réunir l’ensemble des acteurs de ces classes transplantées qui connaissent un succès grandissant. Après Jacques-Prévert l’an dernier, c’est l’école Georges-Brassens qui a cette fois-ci accueilli les familles. « Malgré la conjoncture financière délicate, la municipalité a fait le choix de maintenir les départs en classe de découverte, explique Guy Pinet, Adjoint au maire délégué à la Vie scolaire. En fonction du quotien familial, jusqu’à 70 % du coût du séjour a pu être pris en charge par la Ville. Cette année, ce sont 151 enfants issus de six classes du CP au CM2 qui ont partagé cette expérience.  »

Et quelle expérience ! Sur place, dans la cour de l’école, chaque classe avait préparé des expositions, affiché des photos, des commentaires, le carnet de bord, un diaporama a été projeté et les enfants tout excités ont pris beaucoup de plaisir à en rajouter.

Enzo et Amélie, en classe de CM2 à l’école Albert-Bayet se sont rendus à Valras et ont découvert l’environnement marin. « On a été très occupés, dès le moment où on est arrivés dans le centre. On a rencontré nos animateurs, on s’est installés, puis on est allés sur la plage. Dans la semaine, on a fait des jeux, de la voile, de l’optimist, du catamaran, du kayak, on a visité le Cap d’Agde, l’aquarium, on a fait de la pêche à pied, des veillées... C’était un superbe séjour. »

Amusés par le récit de leurs élèves, Daniel Beysset et Jacques Haon, enseignants de CM2 dans les écoles Jacques-Prévert et Albert-Bayet ont apprécié leur escapade. « Nous avons monté ce projet commun aux deux écoles pour permettre aux élèves de CM2 de se rencontrer avant de rentrer au collège où beaucoup vont se retrouver l’an prochain. L’expérience a été très encourageante et nous souhaitons la renouveler. »

Même si les séjours sont loin d’être de tout repos pour les enseignants, les bilans sont toujours positifs, comme en témoigne Cécile Arnaud, directrice de l’école primaire Georges-Brassens, « On apprend aussi beaucoup en tant qu’accompagnateur, on découvre les élèves en-dehors du temps scolaire, et c’est pour nous une expérience enrichissante. Nous sommes partis à la découverte du milieu montagnard avec une classe de CE1 et une classe de CM2, ce qui est porteur en matière de travail sur l’autonomie. Suite à ce séjour, certains enfants ont demandé à partir en colonie, c’est plutôt bon signe ! »

Les CP et CM2 de l’école Lucie- Aubrac se sont rendus en classe de neige où les enfants ont apprécié les joies du ski, de la patinoire et des ballades en raquette, sans oublier “La boum” tant attendue. « Vous avez eu le courage de les laisser partir, a déclaré Roger Meï en s’adressant aux familles, et vous avez eu raison. Il est important de leur apprendre à se passer de nous. L’éducation est une priorité pour la commune. De nombreuses actions sont mises en place dans les écoles avec du théâtre, des orchestres, des chants et ce n’est pas terminé puisque dès l’an prochain, nous poursuivrons dans cette voie avec la naissance d’une action autour de l’opéra. »