Théâtre

Les émigrés

Publié le

Vendredi 7 décembre à 19h au Hang’art. Slawomir Mrozek est Polonais et sa pièce, Les émigrés, parle avant tout d’exil à travers l’histoire de deux personnages réunis pour le soir du 31 décembre. D’où ils viennent, où ils sont, on ne le saura pas. Ce qui est sûr, c’est qu’ils ne sont pas d’ici, quel que soit cet ici, tout juste en déduit-on qu’ils ont fui, pour des raisons économiques ou politiques, un régime corrompu et qu’ils se retrou - vent dans ce qu’on appelle un pays riche et développé. L’un est en colère, l’autre plutôt docile. Le premier est un intellectuel, le second un prolétaire. Tous deux parlent, se disputent, se cherchent, s’affrontent même dans un suspense qui prend de plus en plus forme jusqu’à la fin. Cette pièce écrite il y a trente ans par un auteur polonais est jouée par deux acteurs comédiens euxmêmes issus de l’immigration maghrébine : Djamel Adrar et Wahibi Abita-Messad. Autant dire que Les émigrés est une pièce sur toute les migrations et aussi un hommage aux pères et aux sacrifices consentis par ceux-ci, une interrogation sur le besoin de rêver et la réalité du quotidien.

Tarif 5 euros.

 

Dans l'actu