Le parc d'activités du Puits Morandat en chantier

Mis à jour le

La Commune de Gardanne intervient sur l’ancien carreau minier de Morandat dans le cadre de la réindustrialisation du bassin minier de Provence. Cet aménagement de 14 hectares est dédié à un parc d’activités ayant pour vocation de favoriser l’implantation et la pérennisation de TPE/PME innovantes engagées dans une démarche d’économie sociale et solidaire, avec un potentiel d’environ 1 000 emplois créés et plusieurs centaines d’emplois induits.

La Société d’Economie Mixte d’Aménagement de Gardanne et sa région (SEMAG), Entreprise Publique Locale (EPL) sous le contrôle de ses actionnaires majoritairement publics, intervient en tant que concessionnaire de cet aménagement.

La Commune de Gardanne a ainsi l’ambition de valoriser son passé en regardant vers l’avenir par le développement d’un pôle économique, énergétique, culturel et scientifique de référence de l’aire métropolitaine dont l’histoire et le futur sont étroitement liés à l’industrie.

La Commune de Gardanne investit fortement sur ce site pour favoriser l’implantation d’entreprises de haute technologie en leur proposant, en collaboration avec les Collectivités compétentes, une offre immobilière accessible organisée dans son intégralité : incubateur (au site Charpak), hôtel d’entreprises, ateliers relais, locaux banalisés et terrains viabilisés.

Au sein du site Yvon Morandat, dans l’ancien bâtiment des mineurs, un Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CCSTI), lieu de rencontre entre sciences, technologies et activités économiques, sera idéalement implanté compte tenu de la synergie qu’un tel équipement aura avec les activités industrielles et celles de recherche et développement prévues sur le site.

A l’interface du monde économique et des secteurs scientifiques et éducatifs, le futur équipement culturel sera dédié à tous les publics, avec une attention particulière envers les publics adolescents et jeunes adultes, et offrira des lieux de découverte, de pratique et de débat dans différents domaines scientifiques, technologiques et même artistiques.

Le projet prévoit un parcours d’exploration autour des géosciences à vocation touristique et pédagogique mettant à contribution la verticalité du chevalement. Une salle d’une capacité de plusieurs centaines de personnes permettra d’accueillir tous types d’évènements et a vocation à être partagée avec les futurs utilisateurs de la zone.

Des solutions innovantes de chauffage et de climatisation seront mises en oeuvre sur le lotissement en s’appuyant sur des ressources naturelles et renouvelables, en particulier les opportunités géothermiques des eaux d’ennoyage de la mine via le plus grand puits minier d’Europe (1100 m de profondeur) présent sur le site. Cette démarche participe à la politique de la Commune de Gardanne consistant à devenir à court terme "Territoire à énergie positive".

Le permis d’aménager autorise la commercialisation de 50 lots et environ 80 000m2 de constructions nouvelles ou de réhabilitations de bâtiments existants. Les travaux de viabilisation du site se feront sur trois tranches d’un an chacune à partir de 2016. Les premières cessions pourront se faire dès la fin 2016. Un hébergement hôtelier d’au moins 50 chambres ainsi que des services de proximité basés sur l’économie sociale et solidaire et l’agriculture locale et raisonnée sont proposés à la commercialisation afin d’apporter la mixité de fonction indispensable à un aménagement de cette envergure.

La Ville de Gardanne se mobilise depuis de nombreuses années pour créer un écosystème favorable au développement de l’innovation et de l’économie sociale et solidaire qui sera sans nul doute générateur d’emplois. La reconversion du Puits Morandat en un parc d’activités à la pointe de la technologie, très attractif et accessible, est un projet central de cette politique.

 

Dans l'actu