Le nouveau Sous-préfet d’Aix a découvert Gardanne Energies 422 - Bruno Colombari

Mis à jour le

Voir le dossier
L’accueil des Roms au Puits Z

" DEPUIS LE 4 AOÛT, C’EST LA TREIZIÈME COMMUNE QUE JE VISITE, MAIS C’EST LA PREMIÈRE À LAQUELLE JE CONSACRE TOUTE UNE JOURNÉE. » Dans le minibus qui quitte le site Charpak, Serge Gouteyron, le nouveau Sous-préfet d’Aix, rappelle : « J’étais avant à Sochaux, c’est dire si je suis attaché à l’industrie. Ce qui est intéressant ici, c’est la mutation dans laquelle la commune est engagée, sur des secteurs qui sont porteurs d’avenir. Et notamment les circuits courts, où ce qui pouvait être avant une charge devient une richesse. » Ce 18 septembre a commencé par une visite au pôle d’activités Morandat, où le Souspréfet, accompagné par Roger Meï et plusieurs adjoints, a visité le site en compagnie d’anciens mineurs et du directeur de la Semag.

La partie culturelle du projet Morandat a également été évoquée. De l’ancien puits de mine à l’ancien terril des Sauvaires il n’y a qu’une poignée de kilomètres. Le parc solaire, situé entre la déchetterie de La Malespine et la centrale thermique, a été l’occasion pour le Maire de réaffirmer l’objectif de faire de Gardanne une ville à énergie positive. L’école élémentaire Château-Pitty, au coeur du quartier Notre-Dame, a permis d’aborder la question des aides de l’État dans le cadre de la politique de la ville, ainsi que l’investissement conséquent que la commune a consenti dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.

L’après-midi a commencé sur le site Georges- Charpak de l’École des Mines de SaintÉtienne, où Serge Gouteyron a découvert le département bioélectronique piloté par George Malliaras et ses découvertes très importantes dans le domaine des supports souples pour la recherche médicale. La tournée s’est achevée par une visite de l’usine d’alumine Alteo et du site de stockage de boues rouges de Mangegarri, où les travaux d’un troisième filtre-presse ont commencé (nous reviendrons sur ce sujet dans le prochain numéro d’énergies) alors que le directeur de l’entreprise venait d’être reçu par Ségolène Royal au Ministère de l’environnement.

Mais entre les deux, une halte a été organisée au puits Z, où le Sous-préfet a pu découvrir le camp des Roms, se faire expliquer le processus d’intégration en cours et constater les effets de la démarche humaniste de la Ville.