Le chemin de la bonde mis en sens unique

Mis à jour le

Le chemin de la Bonde, qui longe le parc de la Médiathèque entre le boulevard Cézanne et le Pesquier, est en cours d’aménagement pour passer en sens unique. Le chantier a commencé en juillet, pour une durée de trois mois.

La voirie sera refaite par endroits, des zones piétonnes seront créées et sécurisées, des ralentisseurs installés et 55 nouvelles places de stationnement aménagées afin d’améliorer la desserte de ce quartier qui longe le parc de la Médiathèque. En quelques années, plusieurs groupes de logements y ont été construits, augmentant le nombre de riverains, la circulation de véhicules et de piétons.

Alain Bagnis et Claude Jorda, conseillers municipaux à la voirie et à la vie des quartiers, ont présenté le projet préparé par la direction des Services techniques de la ville en décembre 2016 aux riverains. Leur demande de passer cette voie de 570 mètres en sens unique (du Pesquier vers la Médiathèque) et d’y ajouter des places de stationnement a été entendue.

À terme, la Ville envisage d’élargir le chemin (qui ne fait que 3 mètres de large par endroit) et d’enfouir les réseaux, mais n’est pas encore propriétaire des terrains mitoyens. Ces travaux sont donc un aménagement temporaire qui devrait déjà améliorer le quotidien des habitants. Ceux-ci ont témoigné de la vitesse excessive de certains automobilistes et demandé des précisions sur l’accessibilité des trottoirs pour les fauteuils roulants ou les poussettes.

Comme elle le fait à l’occasion de chaque chantier de voirie, la Ville veille à respecter les normes en la matière : les trottoirs créés mesureront 1,40 mètre de large avec une hauteur maximum de 15 centimètres protégés par des barrières de bois. Les riverains ont aussi demandé quand le sens unique sera mis en place. « Pendant les travaux, il ne sera de toute façon pas possible de circuler normalement, la circulation sera alternée. Elle passera en sens unique à la fin de l’année 2017, » a détaillé Magali Brunel, Directrice adjointe des Services techniques.

Le montant des travaux, financé à 40 % par la métropole, s’élève à 250 000 €.

JPEG - 108.4 ko
Chemin de la bonde - planche 1
JPEG - 118 ko
Chemin de la bonde - planche 2
JPEG - 106.3 ko
Chemin de la bonde - planche 3
JPEG - 104 ko
Chemin de la bonde - planche 4