Scolaire

La musique pour s’épanouir Energies 363 - Stéphane Conty

Mis à jour le

Samedi 1er octobre, “l’orchestre à l’école” faisait sa rentrée à l’école primaire de château-Pitty. Les enfants, mais également leurs parents, étaient invités pour le lancement de cette nouvelle édition. L’occasion aussi pour eux d’en apprendre plus sur le fonctionnement de cette nouvelle activité tout en participant à une animation musicale.

Il est 10 heures et alors que parents et enfants arrivent progressivement dans la salle polyvalente de Château-Pitty, toute l’équipe d’animateurs d’un orchestre à l’école est déjà à pieds d’oeuvre pour préparer cette matinée musicale. Une fois tout le monde installé, on entre directement dans le vif du sujet avec les professeurs de musique qui interprètent Alma Llanera, une chanson du folklore vénézulien issue du pays où ont été créés les orchestres à l’école il y a déjà 35 ans.

François Le Gall, animateur d’un orchestre à l’école et chef d’orchestre de cette matinée, propose ensuite aux parents d’apprendre la chanson du crocodile russe et de la chanter avec leurs enfants. L’apprentissage commence phrase après phrase, et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, cette chorale improvisée entonne son premier chant avec une certaine réussite.

Mais l’expérience ne s’arrête pas là puisque les parents sont ensuite divisés en petits groupes et partent avec un professeur de musique pour apprendre à jouer d’un instrument pendant que François Le Gall fait répéter le chant aux enfants.

Vingt minutes après les parents reviennent instrument à la main, non sans une certaine appréhension à l’idée de jouer devant un public. Une fois tout le monde en place et les derniers préparatifs terminés, cet improbable orchestre entame sa partition et accompagne le chant des enfants pour un résultat quasi miraculeux pour moins d’une heure d’apprentissage.

Cette année ce sont trois classes, soit 75 enfants, qui vont participer à un orchestre à l’école. Une classe à l’école Prévert et deux classes à Château-Pitty. Chaque classe aura une répétition individuelle le lundi, et toutes se retrouveront le jeudi de 12h30 à 13h30 pour une répétition générale.

« Nous allons prêter un instrument aux enfants qui le garderont à la maison et qui devront l’amener à l’école le jour des répétitions. Le prix des instruments peut faire peur, mais partout où on a fait “un orchestre à l’école” nous n’avons jamais eu de casse. Bien entendu les enfants peuvent aussi en jouer chez eux, il ne faut pas hésiter, explique François Le Gall qui ajoute que les parents qui veulent venir aider aux répétitions et jouer dans l’orchestre sont les bienvenus. »

Rendez-vous est ensuite donné au lundi 3 octobre à la Maison du Peuple pour venir récupérer les instruments et signer le contrat de prêt. L’instrument est prêté à l’enfant pour toute l’année scolaire et devra être restitué au mois de juin afin d’être remis en état pour pouvoir à nouveau être prêté l’année suivante.

Les enfants sont maintenant fin prêts pour entamer cette nouvelle aventure musicale, d’autant plus que ce projet leur apporte une ouverture d’esprit et souvent une amélioration de leurs résultats scolaires. Il permet aussi à l’école d’être plus ouverte sur le quartier et une plus grande implication des parents.