La centrale thermique fait des chasses vapeur pendant deux semaines

Mis à jour le

A compter du lundi 14 mars, la centrale thermique va procéder aux premiers essais de remise en service de la tranche 4 convertie à la biomasse, un chantier qui aura duré près de 3 ans.

La première étape de la remise en service d’une chaudière de cette taille consiste à effectuer des « chasses vapeur ». En dépit de l’installation de silencieux spécifiques à haute efficacité ces chasses vapeur sont susceptibles de générer un bruit supérieur à celui de l’exploitation normale et en contraste avec le calme qui dominait pendant le chantier.

Afin de limiter au maximum le risque de dérangement des riverains de la centrale, ils seront réalisés pendant les heures de jour en semaine. Ces essais pourront durer d’une à deux semaines. Ils constituent une étape indispensable de la remise en service de la tranche 4, et si une gêne sonore devait être ressentie par les riverains en dépit de toutes les précautions prises pour la limiter, elle ne sera que temporaire et ne reflètera absolument pas celle de l’exploitation normale.

 

Dans l'actu