Urbanisme

Gros travaux sur nos réseaux Energies 415 - Carole Nerini

Mis à jour le

En l’espace de quelques semaines à peine, la Régie de l’eau et de l’assainissement aura fait procéder à d’importants travaux de modernisation des réseaux d’eau potable et d’égout. D’autres sont programmés d’ici l’été et en attendant, l’inspection par caméra thermique se poursuit.

L’AMÉNAGEMENT DE VOIRIE DE LA ROUTE BLANCHE ÉTANT PLANIFIÉ, la Régie de l’eau est intervenue en amont pour remplacer 280mètres de canalisation d’eau potable datant d’il y a près d’un siècle. Réalisés par l’entreprise gardannaise Sud TP2, ces travaux ont été terminés mi-avril et auront duré un mois et demi. Comme le souligne Sylvain Foucheyrand, directeur de la Régie de l’eau, « Nous avons profité de cette intervention pour changer deux vannes de coupure qui étaient défaillantes, l’une sur l’avenue des écoles, l’autre au rond-point St-Pierre à Biver et pour en installer une supplémentaire au lotissement Le Bosquet. Ces dernières nous permettent de ne couper qu’une partie du réseau en cas de problème. Pour ce faire, nous avons du procéder à une coupure d’eau pour 400 logements environ, sur une journée, des mesures particulières ayant été prises en amont pour alimenter l’établissement de soins palliatifs La Maison. » L’efficacité des agents de la Régie, des employés de l’entreprise couplée aux bonnes conditions climatiques ont permis de terminer ces travaux un mois avant le délai prévu.

DANS LE SECTEUR DE VALABRE, DES TRAVAUX D’EXTENSION DU RÉSEAU D’EAU POTABLE (SUR 50M) ET D’ÉGOUT (SUR 160M) ont débuté il y a quelque temps. Ces travaux interviennent en amont de l’aménagement prévu aux abords du lycée de Valabre. Un projet de mise en place d’un poste de refoulement est en cours, il permettra de raccorder les nouvelles canalisations. Ce dernier devrait faire l’objet d’un financement global entre la ville, le Conseil régional et le Conseil général.

SUR L’AVENUE DU 8 MAI 1945, ENTRE LE LYCÉE FOURCADE ET LA HALLE, le réseau s’est effondré sur une dizaine de mètres. Des travaux de remplacement des canalisations d’égout se sont déroulés fin avril (pendant les vacances) sur une dizaine de mètres. La circulation a été coupée le temps de l’intervention.

SUR L’AVENUE DES AIRES, DU CARREFOUR AU LOTISSEMENT LES AMANDINES, une première tranche de travaux “d’urgence” concernant les canalisations d’eau potable s’est déroulée il y a quelques semaines. Le chantier va se poursuivre jusqu’aux écoles des Aires, pour le réseau d’eau mais également celui de l’égout, probablement durant l’été. L’ensemble du réseau sera alors raccordé.

Des moyens high tech pour surveiller les réseaux

Pour dégager un programme de travaux concernant les réseaux souterrains d’eau potable et d’égouts, la Régie de l’eau et de l’assainissement fait appel à une société qui inspecte l’état des canalisations grâce à une caméra thermique qui détecte les fuites et permet d’avoir sur écran l’état du tronçon inspecté. « On se constitue ainsi petit à petit une base de données de l’ensemble du réseau, explique Sylvain Foucheyrand. Suite à ça, nous dégageons un programme d’interventions en donnant la priorité aux situations d’urgence. Il y a trois mois, à la cité Centrale, nous avons découvert grâce à cette technique qu’une canalisation était très usée, jusqu’à présenter un risque d’affaissement de la voirie. Nous avons plannifié les travaux. L’an dernier, ce sont six kilomètres de canalisations qui ont été inspectées, sur les 75 que compte la commune. »