Gardanne se mobilise pour l'environnement Energies n°470 - 7 mars 2017 - Stéphane Conty

Publié le

Depuis le lancement de sa première Charte pour l’environnement en 2000, Gardanne n’a cessé d’engager des actions pour préserver l’environnement et améliorer la qualité de vie de ses habitants. Une nouvelle charte 2017-2020 baptisée “Terre d’énergies positives” vient formaliser les actions en cours et à venir. En voici les grandes lignes.

Préserver le cadre de vie et une restauration collective de qualité

Actions à venir : Développement de jardins participatifs en centre-ville et dans des quartiers urbains, relance du comité de liaison industriels/citoyens, création d’une régie agricole pour développer l’apport de produits locaux, poursuite de l’usage de fruits et légumes produits localement et développement de l’utilisation de produits labellisés dans la restauration collective.

Favoriser l’éducation à l’environnement et les actions éco-citoyennes

Actions à venir : Développement d’actions éco-citoyennes telles que l’opération Collines propres dont la prochaine édition aura lieu le 5 avril, intervention scolaires sur les thèmes de l’énergie et de la biodiversité, conférences à la médiathèque sur le développement durable, mise en place de la démarche

Devenir un citoyen positif. Animations et chantiers-participatifs sur le parc agro-écologique de Barème, cessions de sensibilisation à l’environnement lors de manifestations publiques comme la Foire agricole et la Fête de la science, figurent déjà au nombre des actions en cours sur la commune.

Développer les transports “doux” et l’accessibilité à tous

Actions à venir : Création d’un parc à vélos au pôle d’échange de la gare, déploiement de bornes dans la ville pour les véhicules électriques, mise en accessibilité PMR (Personne à mobilité réduite) des arrêts de bus, renouvellement du parc de la Régie des transports de la ville par des bus à la norme euro6, qui est la plus élevée en matière d’antipollution.

Vers des énergies propres et une consommation maîtrisée

Actions à venir : Mise en place de Leds sur l’ensemble de l’éclairage de la ville, construction de bâtiments à faible consommation énergétique, création d’ombrières photovoltaïques, installation de panneaux solaires sur le toit des bâtiments municipaux.

Ces projets s’ajouteront à ceux déjà en cours tels que l’optimisation de la consommation énergétique des bâtiments communaux ou encore la construction de bâtiments durables comme la crèche des Lucioles à Biver ou la Maison de la vie associative.

 

Dans l'actu