Actualités

Gardanne est aussi une commune forestière Energies - 436

Mis à jour le

La ville de Gardanne a adhéré l’an dernier à l’association des communes forestières des Bouches-du-Rhône. Car même si on n’associe pas immédiatement la forêt et Gardanne, il faut savoir que la Ville est propriétaire de 215 hectares d’espaces boisés, dont 46 hectares de forêt publique, ainsi que 146 autres hectares sur les communes de Bouc et d’Aix autour du quartier de Valabre, l’ensemble faisant partie du legs de Gueydan au début du siècle dernier. Cette forêt est gérée par l’ONF (Office national des forêts). À cela il faut ajouter 1200 hectares de forêts privées, pour la plupart de petites surfaces.

Le 21 avril dernier, Gardanne accueillait au Pavillon du Roy René l’assemblée générale des communes forestières du département. 81 villes y ont déjà adhéré. Les élus locaux ont protesté contre le projet de l’État d’alourdir la contribution des communes au budget de l’ONF, actuellement en déficit. Ils sont inquiets de la mise en place de la Métropole qui doit récupérer la compétence forêt. Ils veillent à l’équilibre de l’approvisionnement en bois énergie des centrales biomasse de Brignoles et de Gardanne et travaillent à valoriser le bois des forêts locales en circuit court.

Ils ont demandé une étude sur le pin d’Alep, qui peut être valorisé en bois de construction, notamment pour les ossatures bois. « A Gardanne, nous cherchons à avoir des contacts plus étroits avec les propriétaires forestiers », explique Céline Busca-Vollaire, conseillère municipale déléguée à la valorisation des espaces naturels, et trésorière de l’association. « En menant une bonne gestion des forêts, on obtient des résultats, mais il est nécessaire de les entretenir. »

Un courrier a d’ailleurs été adressé à tous les propriétaires forestiers qui souhaiteraient vendre du bois. Le CRPF Paca (Centre régional de la propriété forestière) est à leur disposition pour les conseiller. Contact : Nicolas Joly au 06 28 58 05 71 nicolas.joly@crpf.fr