Fil info confinement #8

Publié le

Chaque jour, 7/7, retrouvez votre Fil d’Info du 18h.
Voici les informations du vendredi 6 novembre.

- Réunion du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD)
Ce matin, le Maire Hervé Granier a réuni les représentants de la gendarmerie, de la police municipale, des pompiers, de la Maison du droit et du service vie des quartiers, dans le cadre du Contrat local de prévention de la délinquance ; une rencontre qui a fait le point sur les dispositifs existants concernant le plan VIGIPIRATE. Blocs de béton installés devant les écoles, aménagement des horaires de la police municipale, présence renforcée des forces de l’ordre aux horaires d’entrée et de sortie des élèves de maternelle et élémentaire, patrouilles de gendarmerie (qui a vu ses effectifs augmentés) régulières en ville, sur les marchés, aux abords des églises ainsi que des établissements scolaires secondaires (collèges et lycées), font notamment partie des dispositifs mis en place. Très prochainement, il a été convenu d’une rencontre avec les directions de l’ensemble des établissements scolaires de la ville afin d’avoir un suivi de la situation dans chacun d’entre eux et d’adapter les moyens nécessaires en cas de besoin.

- Le CCAS à l’écoute des malades du coronavirus isolés de plus de 62 ans
La municipalité a réuni les agents du CCAS pour faire le point sur les actions à développer face à la pandémie et au reconfinement. Les Gardannais et la Bivérois, âgées de plus de 62 ans et plus, étant isolées (inscrits ou non au CCAS) et atteints du coronavirus, peuvent se faire connaître auprès du foyer Nostre Oustau chargé de répertorier les personnes qui pourraient avoir besoin d’une aide particulière. Contacter le 04 42 58 01 03 du lundi au vendredi de 9h à 16h30 afin d’évaluer vos besoins (courses, pharmacie...)

- Utilisez les déchèteries mises à votre service
- La déchèterie à la Malespine est ouverte du lundi au samedi de 9h à 17h45, et les déchèteries de Bouc-Bel-Air ou de Meyreuil le dimanche et jours fériés de 9h à 12h.
- Pour les déchets verts et les encombrants, vous pouvez opter pour la collecte à domicile et sur rendez-vous préalable en appelant le 04 42 91 49 00. Ne sortez pas vos déchets sur la voie publique plusieurs jours avant la date, sinon ils constitueront un dépôt sauvage !
- La Ressourcerie Evolio récupère des meubles et objets encore en état (Tél 06 32 44 76 85). Rappelons les sanctions possibles en cas de dépôt de déchet sauvage : pour un particulier, de 68 à 450 euros pour un dépôt de détritus dans la rue ou en colline, un montant pouvant aller jusqu’à 1500 euros si vous avez utilisé un véhicule pour transporter vos déchets, article L541 du code de l’environnement. Pour un professionnel, jusqu’à 75 000 euros d’amende et deux ans de prison.

- Message de la Direction Départementale de la Protection des Populations « Placement de l’ensemble du département des Bouches-du-Rhône en risque élevé Influenza aviaire Suite à l’apparition de nouveaux cas d’influenza aviaire hautement pathogène dans plusieurs pays frontaliers (un cas au Royaume-Uni le 03 novembre, un cas dans un élevage de volailles de chair aux Pays-Bas, plusieurs cas sur la faune sauvage en Allemagne...), les autorités françaises ont décidé de renforcer les mesures de biosécurité sur les élevages de volailles dans les tous les départements concernés par les couloirs migratoires : 45 départements en tout, dont le département des Bouches-du-Rhône.

A ce jour, c’est donc l’ensemble du département des Bouches-du-Rhône qui est placé en risque élevé et non plus une liste restreinte de communes. La France étant indemne d’Influenza aviaire hautement pathogène, il convient de protéger nos élevages de la faune sauvage (oiseaux migrateurs).

Les mesures de protection renforcée sont les suivantes :
- obligation de confinement ou de pose de filets pour empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages pour tous les élevages commerciaux de volailles et les basses-cours
- les rassemblements de volailles vivantes sont interdits, en particulier sur les marchés, de même que les lâchers de gibiers à plumes par les chasseurs. »

 

Dans l'actu