Bontemps

Expo de la Terre à la Toile

Mis à jour le

Exposition de céramiques, textile et peinture à la Tuilerie Bossy du 29 avril au 2 mai.

Au programme : une céramiste sereine, une créatrice textile voyageuse, une artiste encadreur bluffante et un peintre contemporain détonnant le tout dans un lieu magique : l’ancienne Tuilerie Bossy de Gardanne.

Inauguration Jeudi 29 avril à 18h, Vernissage Samedi 1 mai à 11h.

Horaires d’ouverture : vendredi, samedi, dimanche : 10h-18h.

Les artistes présents :

Elisabeth Klefstad

Autodidacte, travaille depuis une quinzaine d’années avec Kelly Raynaud, peintre et céramiste dans leur « atelier à quatre mains » à Cabriès. Un intérêt prononcé pour la qualité des relations dans le couple ou la famille, m’amène à m’investir en tant que thérapeute de couple ; le travail de la terre, pour lequel j’ai une attirance depuis longtemps, me recentre et me permet de retrouver mon unité personnelle. Le besoin de créer et la recherche esthétique m’ont conduite à travers différents stages à me spécialiser pour le raku nu* et la cuisson en cazette**.
Chaque cuisson est pour moi une véritable aventure sur les chemins de la création.
En raku nu, la technique de l’enfumage d’une pièce est essentiellement le résultat d’une collaboration entre projet et hasard, précision et spontanéité, le céramiste et les quatre éléments. On ne peut jamais présumer totalement du résultat.

_ * Raku nu, est, comme le nom l’indique, nu, c’est à dire qu’à la fin il n’y a pas d’émail sur la pièce, simplement la surface de la terre cuite.
**Enfumage en cazette : cuisson dans une boîte étanche à l’intérieur d’un four à gaz à 1000°.

Impressions du sud

Nancy est une créatrice textile dessinant des collections pour la maison, avec notamment ses panneaux déco. Son atelier, Impressions du sud, est basé à Bouc-Bel-Air.
Son travail, fortement influencé par ses références textiles, l’a amenée à partir en quête de techniques artisanales traditionnelles.
“La rencontre, qui est déjà un voyage, va guider ma manière de peindre”. Le tissu est teint ou peint selon une recette ancestrale revisitée, non polluante, et les motifs, toujours des créations originales, sont appliqués grâce à un éventail de techniques d’impression textile, tampon de bois (« block print »), pochoir, tatouage, henné, feuille d’or…

Agnès K encadreur

Un peu touche à tout, autodidacte dans de nombreux domaines, après une formation d’architecte DPLG et quelques temps d’exercice, Agnès se tourne vers l’encadrement d’art.
« Ce qui compte pour moi avant tout c’est le contact avec la matière, avec les matériaux. C’est souvent le détail d’un dessin ou d’un matériau qui oriente toute ma créativité pour la réalisation d’un cadre. »
Chaque pièce réalisée est une création originale, directement inspirée du dessin à mettre en valeur. Bien souvent c’est le prolongement de l’œuvre, amenant une finition artistique, personnalisée et unique, alliant formes, volumes et couleurs.

Nioumi

Nioumi travaille à la limite du pop-art et de la broderie. Travail minutieux de décomposition libérant le dynamisme de l’image fixe.

Il manipule les images de la vie quotidienne. Cultivant un style inspiré de la bande dessinée et du graff, Nioumi crée une œuvre où les images se décomposent en formes effilées, tantôt violentes et sensuelles. Œuvres faites de libertés, elles parlent de la société. Elles s’inspirent du jazz dont l’artiste est un amateur, des images populaires, des livres de voyage de tout ce qui fait une culture populaire accessible à tous.