Etat de vigilance sécheresse

Mis à jour le

La Préfecture des Bouches-du-Rhône a décrété le 28 juillet l’état de vigilance sécheresse pour l’ensemble du département, et le stade alerte pour le secteur de l’Arc amont dans lequel se situe Gardanne.

Communiqué de presse

Rappel

Les Bouches-du-Rhône se caractérisent par deux grands cours d’eau, le fleuve Rhône et la rivière Durance ainsi que par plusieurs rivières structurantes dans l’Est du Département : Arc, Touloubre, Cadière et Huveaune (beaucoup plus sensibles à la sécheresse en raison du climat méditerranéen).

Le plan cadre sécheresse au niveau départemental prévoit des limitations d’usages pour les prélèvements qui sont effectués dans certaines portions de trois de ces cours d’eau (Arc, Huveaune, Touloubre amont), leurs affluents et leur nappe d’accompagnement (puits ou forages peu profonds).

En revanche, le département possède aussi un approvisionnement en eau à partir du système Durance-Verdon (canal de Marseille, réseaux gérés par la Société du Canal de Provence, canaux d’irrigation de Basse Durance). Ces modes d’alimentation en eau ne sont pas concernés par les limitations prévues dans le plan cadre sécheresse.

L’ensemble du département des Bouches-du-Rhône est déclaré en situation de "vigilance" au regard de la sécheresse, par arrêté préfectoral du 24 juillet 2009. Il est recommandé à tous d’être solidaires à tous les niveaux, en veillant aux mesures générales qui s’appliquent dans le comportement quotidien de nos usages en eau :
- Veiller à ne pas gaspiller l’eau,
- Lutter contre les fuites sur les réseaux d’eau potable,
- Se renseigner auprès des mairies sur les directives particulières mises en place.

ARC amont

Le secteur sensible de l’Arc amont passe au stade "d’alerte ". Les mesures générales d’économie et d’interdiction sont les suivantes, pour toutes les personnes qui prélèvent dans l’Arc, ses affluents ou leur nappe d’accompagnement par voie de forage, puits, prise d’eau ou pompe :

Mesures d’économie d’eau lorsque l’eau utilisée est prélevée directement dans le milieu naturel :

- Interdiction d’arroser les pelouses et espaces verts pendant la journée (8h à 20h) ;
- Interdiction de pratiquer des arrosages agricoles pendant la journée (8h à 20h).
- Interdiction de laver les véhicules, sauf obligation réglementaire (véhicules sanitaires par exemple) et organismes liés à la sécurité ;
- Interdiction de laver à grande eau les voies et trottoirs, sauf nettoyages strictement nécessaires à la salubrité publique ;
- Interdiction de nettoyer façades et terrasses, sauf travaux en cours ;
- Interdiction de remplir les piscines existantes. Il sera fait exception pour la compensation de l’évaporation et le renouvellement sanitaire strictement nécessaire, ainsi que pour la première mise en eau d’une piscine neuve.

Les communes concernées pour le secteur de l’ARC-amont : Ventabren, Eguilles, Aix-en-Provence, Cabriès, Saint-Savournin, La Bouilladisse, Les Pennes-Mirabeau, Meyreuil, Bouc-Bel-Air, Le Tholonet, Beaurecueil, Saint-Marc-Jaumegarde, Gardanne, Simiane-Collongue, Mimet, Châteauneuf-le-Rouge, Saint-Antonin-sur-Bayon, Vauvenargues, Rousset, Fuveau, Gréasque, Belcodène, Peynier, Trets, Puyloubier.